The Brides Meilleurs photographes de mariage en Amérique

Chaque année, cette liste vise à reconnaître les meilleurs talents de notre industrie. Le photographes dont les images - pleines d'émotion, de composition unique et d'un sentiment général de respect - nous motivent et, franchement, nous arrêtent dans notre élan avec un collectif, woah .

En voulant nommer les meilleurs photographes aux États-Unis pour 2020, une chose s'est démarquée chez tous ceux avec qui nous avons parlé: comment cette industrie, ainsi que les couples touchés par les événements du COVID-19, ont dû repenser à quoi ressemble leur profession dans un monde où nous n'avons pas été autorisés à célébrer comme nous le savons. Et comment, même confrontés à un obstacle qui a littéralement affecté leur gagne-pain, ces professionnels ont pu pivoter avec une grâce durable. Pivot . C'est peut-être aussi le mot de l'année pour les mariages.

Cette année, non seulement ces artistes (documentaires, vraiment) nous ont donné un nouveau niveau de travail impressionnant, mais ils ont également travaillé de manière transparente pour, oui, pivot . Ils ont appris à tirer sur des couples portant masques , voyagez et travaillez avec un écran facial et sans deuxième tireur, trouvez l'angle parfait à six pieds l'un de l'autre et, dans certains cas, utilisez la photographie par drone (oui, vraiment!) pour que les invités puissent profiter d'un semblant d'heure de cocktail «normale».



Même ainsi, lorsqu'on leur a demandé de nommer quelle leçon ils ont tirée des circonstances sans précédent de 2020, les 99 photographes de cette liste ont mis un spin positif sur une situation souvent peu optimiste. Ils ont choisi de se concentrer sur la résilience de leurs clients et de leurs collègues artistes du mariage plutôt que de s'attarder sur les défis, ce qui rend ces créatifs encore plus inspirants dans notre livre.

L'amour n'a pas été annulé en 2020, et à en juger par le travail des artistes ci-dessous, non seulement la créativité n'a pas été annulée, mais elle a été amplifiée. Ici, les meilleurs photographes de mariage aux États-Unis dont le travail a continué à nous encourager à une époque où nous avions tous plus que jamais besoin de beauté, d'amour et d'inspiration.

The Brides Meilleurs planificateurs de mariage en Amérique

Photo par Aaron Delesie

Aaron Delesie

Aaron Delesie photographie des mariages depuis 2003. Ne prenant que quelques mariages par an, l'approche de Delesie est de donner à chaque événement «tout ce que nous avons». Le photographe couvre Los Angeles, New York et Atlanta.

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est incroyablement créatif.

Mon moment préféré à capturer: «Comment pouvez-vous en choisir un seul. Nous adorons tisser ensemble tous ces moments incroyables qui composent un mariage pour raconter une histoire vraiment solide.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Que les gens sont vraiment résilients.

Tête d'Abby Jiu Photography Photo d'Abby Jiu Photography

Photographie Abby Jiu

Le collectif composé d'Abby Jiu, Lisa Ziesing et Meg Lucks vise à capturer l'histoire individuelle de chaque couple. Le studio de photographie basé à Washington associe `` l'intentionnalité des beaux-arts à l'œil du documentariste pour le spontané ''. Les histoires personnelles sont ce qui pousse Abby, Lisa et Meg à créer de beaux moments. Lorsque le père d'une jeune mariée ne pouvait pas assister à son mariage en raison d'une maladie, ils ont accéléré le processus et ont remis des photos au couple le lendemain matin. «Notre épouse nous a rapporté que c'était la première fois qu'il prenait un stylo sur papier depuis sa maladie, et a écrit à sa fille« tu es belle ». Ce moment est notre «pourquoi» et a été le rappel parfait de l'importance de notre travail.

Nous travaillons dans les mariages parce que: `` Nous adorons photographier les mariages parce que chaque couple a une vision pour son jour de mariage: il y a une signification personnelle dans chaque détail finement organisé et une histoire unique derrière chaque moment fugace entre des êtres chers. ''

Notre moment préféré à capturer: «Il y a ce moment, juste après que le couple soit descendu dans leur allée. Leurs amis et leur famille sont derrière eux avec des sourires sur leurs visages, et le couple est rempli de ce bonheur authentique sur leur visage - se regardant avec ce sourire «nous l'avons fait». Ce moment est toujours notre préféré, et nous en parlons tellement que nous l'avons appelé la `` lueur post-nuptiale ''.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` 2020 nous a beaucoup appris, en particulier dans l'industrie du mariage. Nous avons appris en 2020 qu'au cœur de tout cela, la chose la plus importante est l'amour. Pas le nombre d'invités, ni votre robe, ni le fait que la famille regarde en personne avec des masques ou avec Zoom - le plus important est ce moment avec la personne avec qui vous passez le reste de votre vie. Aussi effrayant que cela ait été, c’est vraiment beau de voir l’amour gagner encore et encore et encore. »

Tête de Kirk Mastin Photo par Adonye Jaja

Adonye haha

La création d'un monde merveilleux est en tête de liste des raisons pour lesquelles Adonye Jaja, basé au Colorado, fait ce qu'il fait. «Cet endroit existe entre les lignes et les bons jours, on en voit des aperçus et les meilleurs jours, j'ai un appareil photo», nous dit-il. Le travail de Jaja vise à raconter des histoires d'amour complexes, photographiquement. «J'ai essayé cela sur moi-même, même si je ne suis pas mariée, mon histoire d'amour est pertinente et peut être magnifiquement photographiée», dit Jaja. `` Alors j'ai fait, j'ai construit une table dont je n'avais que rêvé et j'ai raconté mon histoire d'amour en photo.J'espère faire cela avec tous mes clients.

Je travaille dans les mariages parce que: 'J'aime l'amour. J'adore créer. Je suis plus moi dans les mariages que partout ailleurs. Je travaille dans les mariages parce que je le dois.

Mon moment préféré à capturer: «Mon moment préféré se transforme à chaque mariage, c'est quand je remarque quelque chose chez mes clients qui correspond à leur vision du jour. Que ce soit la grâce ou la paix ou l'émerveillement, quand je le remarque exprimé visuellement, il y a toujours un moment où je suis capable de m'intégrer dans un petit carré et de leur montrer pourquoi ils m'ont invité à les rejoindre le jour même.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «En 2020, j'ai appris que l'amour conquiert tout. Il rentre comme de l'eau dans un récipient. Avec tant de restrictions, tant de gens ont trouvé des moyens de s'exprimer mutuellement et c'était beau d'être témoin!

Headshot par Matthew pour Alicia Rinker Photography Photo par Alicia Rinker

Alicia Rinka

Adoptant une approche éditoriale et photojournaliste de la photographie de mariage, Alicia Rinka, basée au Colorado, capture de belles images émotionnelles et artistiques pour ses clients. «Immortaliser des secondes d'émotion que nos clients conserveront toute leur vie», nous dit Rinka. Rinka et son équipe organisent des mariages au Colorado, à Chicago et dans d'autres destinations.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je suis tombé amoureux de la capacité de capturer des années d'histoire et de l'appréciation de la créativité et des détails réunis pour célébrer une union.

Mon moment préféré à capturer: «Les photographes apprennent à étudier la pièce et à observer les émotions. J'aime pouvoir capturer des moments qui se produisent en une fraction de seconde. Ces moments reflètent l'amour, l'excitation et l'anticipation des sentiments du couple.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Avoir un mariage intime peut être petit en nombre d'invités et d'une beauté extravagante avec une équipe incroyable! ''

Photo par Allan Zepeda

Allan Zepeda

Se connecter non seulement avec ses clients, mais aussi avec leurs familles et invités est ce qui donne à Allan Zepeda, basé à New York, un `` accès sans filtre '' pour capturer les images les plus intimes et les plus belles, conférant de l'authenticité au produit final. «J'adore capturer les émotions», dit-il. «Le seul moyen efficace d'y parvenir est de faire en sorte que tout le monde autour de moi se sente sans aucun doute à l'aise.

Je travaille dans les mariages parce que: «Capturer ces moments ressemble à un honneur. Je suis un historien de ces vies individuelles, documentant et préservant avec candeur et authenticité afin de pouvoir les revivre et les raconter à l'avenir à travers mes photographies.

Mon moment préféré à capturer: «Ce sont généralement les moments entre les moments. Ce sont les regards volés entre une mariée et sa grand-mère ou une main serrée pendant la cérémonie. J'adore capturer la véritable essence. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Une liste d'invités plus petite peut surcharger une pièce d'amour. De plus, les petits mariages détiennent plus de secrets!

Tête par Laura Murray Photo par Amanda Crean

Amanda Crean

Ayant photographié des mariages pendant plus de 13 ans dans 23 pays différents, Amanda Crean, désormais basée à Napa, en Californie, vise à capturer `` des souvenirs dans une approche chic sans effort avec une touche d'irrévérence joyeuse ''. Ancienne violoniste de concert, Crean utilise ce qui l'a influencée dans son propre travail pour documenter un événement de manière naturelle avec la `` meilleure lumière littérale et figurative possible '' permettant aux vrais moments de se dérouler, sans interruption.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je suis un extraverti classique qui devient énergique et inspiré par les gens avec qui je suis. Je me sens extrêmement chanceux de pouvoir voir certains des moments les plus doux de la vie des gens dans certains des plus beaux décors de la planète. Je n'ai certainement pas perdu de vue la chance que j'ai.

Mon moment préféré à capturer: «Facile, quand mes couples sont annoncés comme nouvellement mariés!

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cet amour, ces célébrations et cette humanité trouveront un moyen de persister.

Tête par Sophie Kaye Photo par Amara Ikeji Photography

Photographie Amarachi Ikeji

Au service des couples de New York et de Chicago depuis 2017, le photographe de mariage d'art Amarachi Ikeji a adoré chaque moment de faire partie du jour du mariage d'un couple. «Je crois que chaque histoire d'amour mérite d'être magnifiquement et élégamment capturée», dit Ikeji. Avec un souci du détail et du design qui l'a presque menée à une carrière dans la mode, Ikeji photographie chaque élément d'un mariage, mettant en place une vitrine de la grande histoire d'amour du couple.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore capturer l'amour sous ses nombreuses formes.

Mon moment préféré à capturer: «La première danse, c'est souvent un moment tellement joyeux et émouvant entre le couple et ses invités.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «L'amour vainc vraiment tout, peu importe ce qui se passe dans le monde.

Tête par Shawn Banks Photo par Amber Gress Photography

Photographie Amber Gress

Même si elle est basée à Brooklyn, Amber Gress partage le temps entre les côtes est et ouest - elle est originaire du sud de la Californie après tout. Travaillant avec une petite équipe créative de photographes, Gress cherche à mélanger le photojournalisme et le travail de type éditorial artistique pour finalement créer des images percutantes pour ses clients. «Tout, des portraits, aux natures mortes et au documentaire, tout vient à travailler le jour d'un mariage, ce que j'adore», dit Gress.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je travaille dans les mariages parce que c'était une solution naturelle pour moi car je suis familiarisé avec de nombreuses approches différentes, et les mariages combinent vraiment tant de compétences dans ma timonerie. ''

Mon moment préféré à capturer: `` Mes moments préférés sont toujours les instants inattendus, les moments intermédiaires où le couple oublie que la caméra est même là. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que les mariages sont plus spéciaux que jamais. Le fait de se réunir et de se réunir avec nos proches en une seule journée est une expérience indélébile et mérite d'être à nouveau attendue avec impatience.

Tête de Bruno Ohara Photo par Amy & Stuart Photography

Photographie Amy & Stuart

Le duo mari et femme Amy et Stuart Bunton est l'équipe derrière Amy & Stuart Photography. Tournant à la fois sur film et en numérique, le couple tourne avec ce qu'ils appellent une direction minimale, dans l'espoir de capturer `` de vrais moments francs ou de belles poses qui reflètent honnêtement nos couples et leurs proches ''.

Une équipe de longue date dans l'industrie (`` Assez longtemps pour en être gênée '', ont-ils plaisanté), le duo est le plus fier d'aimer encore ce qu'il fait et de produire du nouveau travail pour ses clients après près de deux décennies.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Parce que nous créons des images qui comptent vraiment pour quelqu'un.

Notre moment préféré à capturer: Amy: `` Juste avant que la mariée ne marche dans l'allée avec ses proches. '' Stuart: 'Tout moment avec une émotion réelle et intense, en particulier à la réception.'

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Les mariages intimes peuvent être tout aussi incroyables que les très grands».

Photo par Amy Anaiz

Photographie Amy Anaiz

Les images d'Amay Anaiz, basée à New York, sont rapidement devenues les favorites de notre équipe. Avec un œil raffiné et une attention aux détails, Anaiz crée un beau travail qui se sent intime et éditorial tout en capturant l'émotion et la personnalité d'un jour de mariage.

Connue comme une «experte en photographie de toutes les nuances de peau mélanée et en capturant les émotions de mes clients de manière authentique», Anaiz est très fière de diriger son équipe, un groupe de cinq femmes composé exclusivement de femmes. «Je pense que notre diversité unique et notre façon de penser / voir est ce qui rend le produit final si spécial», déclare Anaiz. Nous ne pourrions être plus d'accord!

Je travaille dans les mariages parce que: «Parce que chaque jour de mariage est une expérience unique.»

Mon moment préféré à capturer: «La cérémonie est toujours ma partie préférée d'un mariage parce que c'est le véritable« acte »de se marier. C'est spécial pour moi parce que c'est plus que le couple qui devient «un» mais la fusion de deux familles ensemble. L'une de mes cérémonies préférées auxquelles j'ai assisté était une mariée catholique nigériane américaine et un marié juif américain. Ils ont parfaitement intégré les traditions culturelles et religieuses respectives qui étaient importantes pour eux en tant que couple. La famille de la mariée portait des vêtements traditionnels du Nigéria alors qu'ils dansaient dans l'allée, ils étaient mariés par un rabbin et un pasteur sous une houppa et avaient une ketubah personnalisée signée qui incorporait leurs deux croyances religieuses fusionnées.Cette cérémonie était un véritable témoignage de deux familles qui étaient si différentes fusionnant de manière transparente, et en témoigner était vraiment un honneur. Vous pourriez littéralement ressentir l'amour.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Les couples ont été forcés de réévaluer qui et quelles composantes du mariage n'étaient pas négociables. Les mariages en 2020 visaient davantage à célébrer l'union / l'amour du couple par rapport aux paillettes et au glamour. ''

Tête d'Andrew Matusik Photo par Anée Atelier

Anée Atelier

Avec une expérience combinée de 17 ans dans l'industrie et une expérience dans l'édition de mode, les meilleures amies Gina Esposito et Sheena Meekins ont construit Anée Atelier «sur une base de jeu créatif». «Nous croyons en la création d'images qui transmettent une sensation d'énergie cinétique, de gravité et de style», nous a dit le duo.

L'œil aventureux de l'équipe leur permet de capturer chaque instant avec un mélange de photojournalisme et de portrait romantique. «Par-dessus tout, nous adoptons une approche intuitive de chaque couple et événement que nous photographions avec une compréhension délicate que le processus est tout aussi important que le produit final», ont-ils ajouté. Anée Atelier est basé à New York.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «C’est une occasion unique de créer de l’art à partir d’une expérience incroyablement intime et authentique - c’est raconter une histoire à la fois par la poésie et la prose.»

Notre moment préféré à capturer: «En tant que photographes, nous passons tout un week-end de mariage à collectionner des images qui tentent de capturer l’ensemble des personnalités aux multiples facettes de la mariée ou du marié. Mais jusqu'à ce que le rythme retombe sur la chanson préférée d'un couple et qu'ils se soient abandonnés sur la piste de danse, ou dans un autre moment de fête effrénée, vous n'avez pas encore vu une partie de qui ils sont vraiment. Après des mois ou parfois des années de planification méticuleuse, ce moment très important d'abandon joyeux est notre favori absolu.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Que nos couples sont tout aussi imaginatifs que les professionnels qui composent cette industrie inventive. Ils ont accepté les défis présentés par 2020 et redéfini les éléments «nécessaires» d’un mariage avec une audace sans faille qui a fait des célébrations de cette année l’une des doses de créativité les plus concentrées que nous ayons jamais vues. »

Photo par Angela Lauren

Angela Lauren

Croyez-le ou non, Angela Lauren, basée à Houston, a décidé de devenir vétérinaire après avoir obtenu un baccalauréat en biologie de l'Université Howard. Après avoir lancé une chaîne YouTube et acheté un appareil photo, elle est tombée amoureuse de la photographie. «Je suis la plus grande fan d'amour, alors capturer les mariages est devenue ma passion», dit Lauren. «Ce sont des souvenirs qui dureront pendant les générations à venir.

Son secret pour obtenir les meilleures photos est de toujours mettre un couple à l'aise pour que sa personnalité transparaisse, même en faisant des blagues, en chantant ou en organisant une petite soirée dansante au moment de prendre des photos. «Les mariages, pour moi, sont des célébrations majeures et j'aime m'assurer que mes couples peuvent se détendre et profiter de chaque instant», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je fais des mariages parce que j'aime encapsuler des émotions et des souvenirs qui n'ont pas de prix pour les gens.

Mon moment préféré à capturer: «Mon moment préféré lors d'un mariage est toute sorte de révélation. J'adore quand les couples font leurs premiers regards. Que ce soit avec un fiancé, un parent ou la fête de mariage, une révélation est capitale et un souvenir spécial à regarder en arrière et à revivre.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «2020 a mis beaucoup de choses en perspective cette année. J'ai appris que l'amour vainc vraiment tout. Même au milieu d'une pandémie, lorsque les grands mariages ont dû être réduits, reprogrammés ou même annulés, j'ai le sentiment que les gens se sont un peu plus serrés, sont devenus un peu plus doux et ont aimé un peu plus dur parce qu'avoir un mariage en 2020 était pas un exploit facile et tout n'est pas promis.

Photo par Avonné Photography

Photographie Avonné

Avonné Stalling photographie des mariages depuis une décennie. Elle attribue avoir appris à connaître les personnes qu'elle photographie en l'aidant à capturer leur véritable essence. «Je suis obsédée par les émotions brutes et sans influence et c'est quelque chose qui est un élément essentiel de mon approche des mariages», dit-elle. Sa devise est: «en chacun je vois la beauté, et en tout il y a de l'art».

Basée à Charlotte, en Caroline du Nord, Stalling photographie les mariages et les fugues à destination du monde entier.

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est un événement dans nos vies qui apporte un pur bonheur. Tout le monde est heureux collectivement, il y a de l'amour présent, à la fois nouveau et ancien, et c'est un jour que les gens regardent toujours en arrière.

Mon moment préféré à capturer: «Les candids sont le numéro un pour moi, ces moments où les invités et la famille voient la mariée pour la première fois, ou ces câlins après que [le couple] a été annoncé comme [juste marié].

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Les mariages sont une chose: l'AMOUR. S'il y a une chose que 2020 m'a appris, et à mes couples, cette année, c'est que rien n'est plus important que l'amour que vous avez l'un pour l'autre. 2020 a changé les priorités dans le monde entier pour les mariages, mais à la fin, quand tout est dit et fait, l'événement le plus important qui s'est produit est que deux sont devenus un.

Heashot par Tricia Miller Photo par Barbarah Perttula

Barbarah Perttula

Le voyage de Barbarah Pertulla dans la photographie de mariage est une histoire émouvante en soi. Adoptée à l'âge de 12 ans avec ses deux frères, Perttula a quitté Haïti et a déménagé dans le nord de l'État de New York la veille de Noël 2006. Commencer une nouvelle vie dans un nouveau pays l'a encouragée à remarquer les beaux paysages alentour, et ses parents adoptifs l'ont remarqué et lui ont fait sa première caméra de visée (et plus tard une caméra vidéo). Ce n'est qu'à Noël 2015, lorsque son mari lui a offert un appareil photo professionnel, qu'elle a envisagé un saut dans la photographie de mariage en tant qu'entreprise.`` Je me souviens être resté éveillé tard cette nuit-là à prendre des photos autour de notre appartement et à plonger dans des tutoriels Youtube, tellement excité d'en savoir plus sur mon nouvel appareil photo. Jusqu'à maintenant, je suis une photographe de mariage / elopement et de style de vie », dit-elle.

Avec une approche documentaire du tournage de mariages, Perttula aime devenir observateur et laisser un moment se dérouler naturellement le jour du mariage. «C'est un bel équilibre, ça change en fonction de chaque couple, mariage ou moment», dit-elle. Elle aime connaître un couple et leur histoire avant de tourner pour capter leur énergie. Perttulla est basé à Knoxville, Maryland.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je veux que mes couples se souviennent de la sensation d'un moment, et parce que dans 10 ou 20 ans, je veux qu'ils regardent en arrière et se souviennent de ce qui compte vraiment, à savoir nos relations avec nos proches. ''

Mon moment préféré à capturer: «Je retiens toujours mes larmes pendant les discours et les toasts le jour du mariage. Il y a quelque chose de si émouvant d'entendre les pensées et le témoignage des autres sur un couple.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Voir tant de mes couples devant prendre la décision difficile de réduire la taille de leurs mariages ou de s'enfuir a vraiment illustré les choses qui comptent vraiment dans les mariages - c'est la célébration de l'amour, même au milieu d'une pandémie, ce n'est pas la taille du mariage, l'emplacement ou le budget de la décoration.

Tête de Dorothee Annabel Photo de Belathée Photography

Photographie Belathée

Dorothée et Annabel de Belathée Photography travaillent à créer un environnement confortable «devant la caméra afin que la joie, l'excitation et la beauté de l'événement transparaissent». Avec un mélange de portraits, de beaux-arts et d'images de style de vie, le travail du duo est souvent décrit comme personnalisable, tout en mélangeant artistique et classique. Basés à New York et à Seattle, ils ont organisé des mariages dans plus de 22 pays.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Nous arrivons à créer des souvenirs pour les« gens ordinaires »… en leur faisant se sentir spéciaux et beaux. C'est un travail très gratifiant et de nombreux clients sont devenus amis au fil des ans.

Notre moment préféré à capturer: «Il y en a vraiment tellement, mais nous aimons vraiment l'énergie et le sentiment festif du couple et de leurs invités sur la piste de danse - c'est toujours stimulant et amusant à capturer.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Nous avons constaté que« l'amour n'était pas annulé ». D'après notre expérience, beaucoup de couples étaient flexibles et adaptables, mais dans l'ensemble, ce fut une année très difficile pour notre industrie. Nous espérons que 2021 ramènera un sentiment de normalité et de nombreuses célébrations en toute sécurité. ''

Photo de Cameron Clark

Cameron Clark

Cameron Clark traite le mariage de chaque client comme si elle documentait sa propre famille. Appelant Flagstaff, Arizona, à la maison, Clark se dit une aventurière et une amoureuse créative de la famille et de l'humour. Alors qu'elle est basée en Arizona, Clark travaille aussi bien sur les mariages de destination que sur les fugues. «J'ai été embauché pour photographier un tour guidé de cinq jours en VTT dans les Alpes du Colorado cet été. J'ai été photographe et cycliste de montagne toute ma vie d'adulte, mais je n'ai jamais épousé les deux avant cet été et ce fut une évasion et une aventure glorieuses », dit Clark.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'aime les mariages parce que vous avez la possibilité de capturer la beauté au milieu du chaos. Avec les mariages, vous avez une chance de bien faire les choses et j'aime la spontanéité et le rythme rapide de la journée.

Mon moment préféré à capturer: «Les mariages ont des éléments prévisibles, donc mes moments préférés sont imprévus, non posés et inattendus. Si je peux livrer des images qui permettent à mes clients de revivre la journée, je suis content. J'adore me concentrer sur le couple pendant les transitions, recevoir des toasts ou faire la fête sur la piste de danse. J'aime toutes les photos qui révèlent leur personnalité. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` 2020 m'a appris que le désir de commencer une vie avec quelqu'un d'autre triomphera toujours de toute circonstance. J'ai été ravi de voir mes clients pivoter avec grâce dans cette situation précaire et précaire. Il était difficile de décider d'une voie claire à suivre, mais l'amour a trouvé un moyen. J'ai pris des décisions d'affaires avec le cœur cette année et j'ai soutenu mes couples. 2020 a renforcé à quel point je suis extrêmement reconnaissant de travailler avec de fabuleux organisateurs de mariages, dont la plupart ont passé la moitié de l'année à travailler dur pour `` faire les choses correctement '' pour nos clients.Sans leurs efforts, mon travail aurait été dix fois plus difficile.

Tête d'Ashley Merritt Photo de Carrie Patterson

Carrie Patterson

Il est naturel que Jackson Hole, Wyoming, la photographe Carrie Patterson soit attirée par la beauté de la nature et des paysages spectaculaires. Patterson a photographié des mariages dans certains des décors les plus spectaculaires du monde (ci-dessus!), Et ses compétences techniques associées à un œil intuitif rendent chaque projet honnête et authentique. «J'incarne une vénération pour les incontrôlés et je suis attaché à des images authentiques qui établissent une nouvelle norme», dit Patterson.

Patterson collabore fréquemment avec les meilleurs organisateurs de mariages et apporte à ses clients une approche visionnaire, créative et raffinée de la photographie.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'ai une passion pour la création d'images riches d'émotions non filtrées qui résistent à l'épreuve du temps.

Mon moment préféré à capturer: 'Tous! Je recherche la beauté qui se trouve autour du virage et l'émotion cachée en un instant.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Avant tout, j'ai appris que la flexibilité et le respect étaient la clé de mon intégrité. La situation de chaque client était unique. Le choix de gérer chaque scénario de report au cas par cas a été un tournant décisif. Plutôt que de me laisser prendre par des frais d'annulation et de changement de réservation, j'ai fourni à chacun de mes clients un niveau élevé de soins et de préoccupation en respectant et en tenant compte de leurs besoins uniques.

Photo par Charla Storey

Talk Storey

L'approche de Charla Storey en matière de mariages lui permet de faire en sorte que toutes les personnes avec lesquelles elle travaille se sentent comme la personne la plus importante de la pièce. Garder à l'esprit l'histoire d'amour personnelle de chaque client lui permet de capturer des détails délibérés et de faire de la place pour que les photos émotionnelles transparaissent, le tout dans un environnement sans stress. `` Recevoir la confiance de mes clients et d'équipes incroyablement talentueuses pour présenter leurs événements dans le monde entier et créer une communauté de photographes '', c'est ce dont Storey compte comme l'une des choses dont elle est la plus fière dans sa carrière.

Je travaille dans les mariages parce que: 'C'est joyeux, rapide et addictif!'

Mon moment préféré à capturer: «Le moment où les jeunes mariés reviennent dans l'allée! Après le baiser, vous pouvez voir leurs épaules baisser et chaque pas du retour se fait main dans la main, souriant oreille à oreille, sans souci du monde. C'est le moment de joie le plus pur!

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Les moments comptent toujours! Les mariages intimes ont autant d'émotion, de moments et de joie qu'un grand mariage!

Photo par les photographes de Chaz Cruz

Photographes de Chaz Cruz

Chaz Cruz, basé à Brooklyn, photographie des mariages depuis près de 14 ans, et la seule constante de cette période a `` gardé mon approche légère et amusante '', dit-il. «J'aime imaginer des portraits de mariage ainsi que créer des situations et des configurations d'éclairage. Je vois mes couples comme des modèles avec de grandes histoires d'amour.

Adoptant une approche intime et éditoriale de sa photographie, Cruz traite chaque couple comme «des modèles avec de grandes histoires d'amour». Capturer les «personnalités d'un couple à un tee-shirt», est le but ultime de Cruz lorsqu'il s'agit de chaque projet.

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est le point culminant de tous les hauts et des bas qui ont conduit jusqu'à un jour.

Mon moment préféré à capturer: «L'heure du portrait est toujours ma préférée.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai appris en 2020 qu'un mariage est toujours et a toujours été, l'amour entre deux personnes. Peu importe le nombre de personnes présentes ou le type de célébration que vous organisez, un mariage est une expression extérieure de l'amour entre vous et votre partenaire et vous pouvez le montrer comme bon vous semble.

Tête d'Erika Layne Photo de Chi-Chi Ari

Chi-Chi Ari

À l'origine, Chi-Chi Onungwa avait les yeux rivés sur une carrière de créatrice de mode pour femmes. Avec un diplôme de la Parsons School of Design et des années dans l'industrie de la mode, Onungwa a orienté sa carrière pour poursuivre la photographie à plein temps. Et nous en sommes tous plus chanceux!

Avec une esthétique qu'elle décrit comme `` naturelle, honnête et sans prétention '', Onungwa documente l'ambiance unique de chaque mariage tout en étant discrète et sincère. «L'objectif est simple: créer des images intemporelles et percutantes», dit-elle. `` Ma priorité numéro un est de m'assurer que chaque couple se sent bien le jour de son mariage, ce qui se traduit par une photographie authentique et percutante. ''

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est un honneur absolu de documenter un moment de l'histoire qui sera transmis à plusieurs générations. La photographie de mariage est une œuvre d'art personnelle et historique qui unit les gens comme aucun autre médium.

Mon moment préféré à capturer: «J'adore l'ambiance et l'énergie des réceptions. À ce stade du mariage, le couple est plus détendu et il est prêt à célébrer le moment avec ses amis et sa famille. Je m'assure de photographier quelques portraits lors de la réception qui décrivent fidèlement le moment.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Les couples sont extrêmement résilients! Lorsqu'un grand mariage magnifique est idéal, les couples sont prêts à renoncer à leur `` mariage de rêve '' et sont plus concentrés sur le mariage avec celui qu'ils aiment, même face à une pandémie mondiale.

Photo de Christian Oth

Christian Oth Studio

Christian Oth est un photographe basé à New York qui travaille dans le secteur depuis près de 20 ans. À cette époque, il a capturé des mariages partout dans le monde d'une manière toujours fraîche et raffinée. Son secret? Il aborde chaque mariage sans attente et se concentre plutôt sur les moments non conventionnels et émotionnels.

Je travaille dans les mariages parce que: «Travailler dans les mariages a été une expérience incroyable. J'ai rencontré beaucoup de gens merveilleux partout dans le monde.

Mon moment préféré à capturer: «Il y a tellement de belles opportunités de capturer des moments merveilleux, mais les plus précieuses se trouvent pendant la phase de préparation et le premier regard.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` 2020 a été l'année où nous sommes tous retournés aux sources et réapprendre à nous soucier de ce qu'est un mariage. ''

Photo de Corbin Gurkin

Corbin Gurkin

Au cours des 19 dernières années de tournage de mariages à travers le monde, Corbin Gurkin est devenue reconnue dans l'industrie à la fois pour son attention aux détails et pour la façon dont elle capture les moments émotionnels. Elle a même récemment photographié Sophie Turner et Joe Jonas mariage l'été dernier en Provence.

Elle attribue sa carrière réussie à son approche vague avec des photos. «Le confort et l’authenticité lorsqu’ils capturent l’héritage d’un couple se sentent vraiment essentiels au processus. Ma dernière série de photographies est un mélange de compositions éditoriales spontanées et de style de vie et plus que tout, je veux que mes clients se sentent soutenus tout au long du processus.

Je travaille dans les mariages parce que: ' Je me sens complètement câblé par eux et toujours inspiré par les mariages toutes ces années plus tard. J'adore la dynamique familiale, le rituel, la joie quand tu as dit au revoir à la fin de la soirée, la gratitude.

Mon moment préféré à capturer: «L'amant de mode en moi apprécie vraiment le moment du portrait de mariée ou de marié. C'est un moment où j'arrive à établir une véritable relation artiste à sujet avec mon client et j'adore voir la confiance se révéler quand quelqu'un se sent le plus beau. Styliser un voile pour que la lumière se fraye un chemin ou orienter un sujet vers le bon décor, j'ai l'impression que c'est un domaine où mon propre art peut vraiment transparaître.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai appris que photographier un mariage avec dix invités dans l'arrière-cour d'une famille a autant de sens qu'un mariage de 300 personnes dans une grande salle - ce n'est pas la taille de l'événement mais le fait d'honorer cet amour et cette connexion les uns aux autres. se sentir le plus ému pour capturer. Et cette année, en particulier, j'ai eu le sentiment supplémentaire que nous sommes dans le même bateau et cela m'a rendu encore plus proche de mes clients. Les micro-mariages pourraient bien être mon nouveau style d'événement préféré.

Tête de Jules Slutsky Photo par Edward Winter

Edward Winter

Edward Winter sait à quel point le jour du mariage de quelqu'un est spécial et la façon dont il capture tout de l'environnement, la mode, l'éclairage et les émotions le prouve. «Mon approche de la photographie est née d'une véritable curiosité pour les gens que je photographie et les moments qui façonnent leur vie», dit-il.

Le natif de Brooklyn capture ces moments intimes depuis sept ans maintenant, mais ce n'est qu'en 2020 qu'il a été mis au défi de le faire d'une manière aussi unique. Pendant la pandémie, il a photographié son premier mariage Zoom et s'est entièrement appuyé sur les captures d'écran pour le faire. Les résultats lui ont montré deux choses: il y a des façons infinies de capturer un jour de mariage et que l'amour prévaut toujours!

Je travaille dans les mariages parce que: `` Les mariages me donnent une fenêtre intime sur les gens sur l'un des jours les plus émotionnellement saturés de leur vie. En tant que photographe, je suis toujours à la recherche de moyens de me connecter avec les gens à travers des images, et il y a des possibilités infinies à révéler le jour d'un mariage.

Mon moment préféré à capturer: «Lectures de vœux personnels pendant la cérémonie. Les vœux sont le noyau émotionnel du mariage et les réactions sont inestimables.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «L'amour prévaut!

Photo par Elizabeth Austin

Elizabeth Austin

La photographe Elizabeth Austin-Davis, basée à Atlanta, a lancé son entreprise en 2015, et cinq ans plus tard, elle aime toujours l'honneur de faire partie du jour le plus heureux de la vie d'un couple. Sa passion pour son travail transparaît à travers son travail et elle attribue sa reconnaissance en tant que photographe de mariage de haut niveau à la façon dont elle capture l'amour de manière artistique. Une chose qui aide à distinguer son travail des autres est la façon dont elle pense aux photos de mariage lorsqu'elle les prend. «Mes images sont bien plus que des photos, ce sont des souvenirs de famille qui signifient vraiment beaucoup.»

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore être en dehors des moments heureux des gens. Cela me rend heureux d'aller travailler et je ne ferais rien d'autre.

Mon moment préféré à capturer: «Le premier baiser et le couple qui est sorti - leurs sourires sont tout !!»

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: '2020 a renforcé l'importance de mon travail de photographe de mariage. Mes images sont bien plus que des photos, ce sont des souvenirs de famille qui signifient vraiment beaucoup.

Photo par Elizabeth Messina

Elizabeth Messine

Elizabeth Messina considère les photos de mariage comme des objets de famille qui se transmettront de génération en génération. Ainsi, depuis 20 ans, elle aborde sa photographie de mariage avec un œil réfléchi. Elle est aussi fière de capturer des moments spontanés et émotionnels que de prendre des photos de détails stylisés, car elle sait qu’ils sont tout aussi importants pour raconter l’histoire visuelle du mariage d’un couple.

Ce qui est beau, c’est comment elle adopte la même approche, qu’elle tourne une grande fête ou une petite fugue. «Cet été, j’ai eu le plaisir de capturer la fuite de Laura et Dennis Quaid. Il n'y avait pas d'invités, mais la journée était pleine d'amour, de rires et de larmes. Leur fugue m'a fait réaliser qu'il y a du sens et de la beauté, quelle que soit la taille d'une célébration. Je suis rentré chez moi ce soir-là avec un cœur plein et une appréciation plus profonde de mon parcours en tant que photographe.

Je travaille dans les mariages parce que: «L'amour compte. La famille compte. Aujourd'hui plus que jamais, je pense que nous sommes collectivement plus conscients de l'importance de ceux que nous aimons. En tant que tel, capturer cet amour, en particulier pendant ces moments étranges, est un honneur incroyable.

Mon moment préféré à capturer: «J'aime capturer l'affection entre les jeunes mariés et le bonheur de leur famille. Il y a tant de tendresse, de joie et d'émotion authentique au milieu des formalités. Il n'y a pas deux couples identiques, tout comme il n'y a pas deux familles identiques, chaque mariage se déroule comme une fleur unique. Je m'efforce de capturer l'émotion authentique de chaque couple l'un pour l'autre, ainsi que le bonheur de ceux avec qui ils célèbrent. '

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Bien que la taille et la portée des mariages aient changé cette année, les émotions puissantes restent intactes. En ce qui concerne mon entreprise, j'aime la façon dont mon travail de photographie évolue. Je capture plus de fugues, de portraits de mariées, de grossesses et de nouveau-nés. L'énergie des grandes célébrations me manque, mais j'ai trouvé une grande joie à honorer l'amour et la beauté dans des moments plus intimes plus petits.

Tête d'Emilia Schobeiri Photo d'Emilia Jane Photography

Photographie Emilia Jane

Emilia Schobeiri est peut-être une photographe de mariage professionnelle, mais son approche consiste à capturer les moments spéciaux d'un couple à travers l'objectif d'un être cher invisible. «Ce passe-temps d'enfance est devenu une entreprise il y a onze ans et maintenant vous me trouverez flotter à travers les jours de mariage partout dans le monde comme un cousin amical perdu depuis longtemps. La photographe basée à Chicago adore ajuster les petits détails pour rendre une photo parfaite, mais elle aime aussi prendre du recul pour capturer les émotions brutes qui rendent un jour de mariage si spécial.À la fin de la journée, lorsqu'elle reconstitue les moments, son objectif ultime est de montrer «ce que la journée a vraiment ressenti pour les années et les générations à venir».

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore être une petite pièce dans un beau puzzle sur la façon dont les générations plus âgées et plus jeunes apprendront et se souviendront de la formation de leur famille. C'est un si beau cadeau.

Mon moment préféré à capturer: `` Les premières minutes après la cérémonie et le couple marié, ils sont ravis et tellement détendus. Si je peux les voler pendant une minute ou deux sous un bon éclairage, les photos promettent d'être magiques.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai toujours aimé les mariages intimes autant que les célébrations épiques que je me retrouve généralement à photographier. Ce fut une telle joie cette année de pouvoir vraiment rejoindre mes clients avec seulement les membres de leur famille les plus proches pour être là pour leurs jours les plus spéciaux.

Photo par Eric Kelley

Eric Kelley

Le photographe Eric Kelley, basé en Virginie, a une formation en photographie d'art et en photojournalisme, il n'est donc pas surprenant que ses photos de mariage ressemblent toujours à une œuvre d'art. Pourtant, il sait qu'il y a tellement plus dans un mariage que de simples photos stylisées, c'est pourquoi il s'assure également de suivre son intuition lorsqu'il a son appareil photo en main. En tant que photographe établi depuis 15 ans, il sait exactement comment transformer les moments de mariage les plus importants en photos que les couples chériront pour toujours.

Je travaille dans les mariages parce que: «C’est l’un des jours les plus joyeux de notre vie.»

Mon moment préféré à capturer: «Mon moment préféré le jour d'un mariage, ce sont ces quelques minutes juste après une cérémonie où je photographie des couples sans aucun autre souci au monde.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` La chose la plus importante que j'ai apprise sur les mariages en 2020 est que la taille, le nombre de personnes et la portée d'un mariage ne sont pas importants. J'ai eu de nombreux mariages allant de 3 à 25 invités.

Photo par Eric McVey

Photographie Erich McVey

Au cours des 12 dernières années, Erich McVey a tourné des mariages dans le monde entier et, comme cela en a l'air, il se considère comme «le meilleur travail au monde». Mais peu importe s'il tourne dans l'Oregon, où il est basé, ou lors d'un mariage à destination, son approche de la photographie est toujours la même: faire ressortir la beauté et la personnalité uniques de chaque couple avec lequel il travaille à travers des films et des images numériques.

«Je veux que mes clients reviennent sur leurs photos dans 50 ans et puissent encore ressentir ce moment spécial dans le temps», ajoute-t-il.

La passion de McVey pour la photographie de mariage l’a même inspiré à créer un cours en ligne qui enseigne aux futurs photographes tout ce qu’il a appris. «C’est peut-être un cliché, mais l’expression« Une marée montante soulève tous les bateaux »est vraie. Je sais que je ne serais pas le photographe que je suis aujourd'hui sans mentors dans ma propre carrière, et j'aime pouvoir aider d'autres photographes qui sont peut-être nouveaux dans l'industrie ou qui cherchent à évoluer dans leur carrière. '

Je travaille dans les mariages parce que: `` Lorsque ma femme, Amy, et moi nous sommes mariés, nous avons créé un mur de galerie dans notre maison présentant les mariages de nos parents et grands-parents - ma préférée est une photo en noir et blanc de ses grands-parents de 94 ans coupant leur gâteau de mariage sur leur grand jour. Ces photos font partie de nos biens les plus précieux, et j'aime pouvoir aider mes clients à créer des images que leurs familles pourront aimer et chérir pour les générations à venir. Je ne peux pas imaginer faire autre chose.

Mon moment préféré à capturer: «J'aime vraiment mon temps à photographier des portraits avec le couple après la cérémonie ou au coucher du soleil. C'est souvent la meilleure chance pour le couple de prendre quelques instants tranquilles ensemble et de se délecter de la joie de leur jeune mariage. C'est aussi ma meilleure opportunité de travailler avec une belle lumière et de faire preuve de créativité.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «L’une des choses les plus profondes dont j’ai été témoin en 2020 est la valeur incommensurable de la communauté. Tant de couples qui avaient des mariages prévus pour 2020 ont dû prendre des décisions difficiles. Replanifier, créer des plans de sauvegarde A, B et C, puis tout rejeter lorsque les choses doivent à nouveau changer. Une chose qui est restée au premier plan de toutes les discussions de planification et de rééchelonnement de mes clients est de savoir qui sera là pour célébrer avec eux. Cela a été un excellent rappel que si les beaux portraits du couple sont importants, il est tout aussi important de capturer ces moments candides des invités à l'heure du cocktail, des grands-parents dansant pendant la réception, des amis du collège embrassant la mariée dans un câlin de groupe de félicitations. .La communauté compte et 2020 m'a incité à renouveler mon engagement à créer des souvenirs photographiques célébrant la communauté de chaque couple dans le cadre de l'histoire de leur mariage.

Photo par Erika Layne

Erika Layne

Erika Layne n'est pas étrangère au secteur de la photographie de mariage. En fait, elle a capturé avec bonheur l’unité entre deux personnes pendant une décennie entière. Pourtant, après avoir tourné d'innombrables mariages, il y a une chose qu'elle ne tiendra jamais pour acquise: l'honneur de capturer l'histoire d'amour de tant de couples divers. Elle attribue le fait d'attirer un groupe de clients aussi diversifié à son approche de la photographie non participative qui lui permet de montrer le lien spécial entre deux personnes d'une manière naturelle et magnifique.«Le meilleur cadeau que mes clients pourraient me faire est d'être eux-mêmes.»

Je travaille dans les mariages parce que: «Je crois à la connexion et à l'unité.

Mon moment préféré à capturer: «J'adore le temps que je passe avec le couple. Non seulement c'est un moment calme et calme pour moi de ralentir et de penser de manière plus créative, mais plus important encore, c'est un moment calme pour que le couple s'imprègne l'un de l'autre et de ce que cette journée signifie pour eux.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: Cela a confirmé mon amour des petits mariages intimes et l'importance de résumer les choses aux éléments simples. Chaque couple décide de ce qui est le plus important pour sa situation particulière et embrasse la liberté de flexibilité.

Tête de Ryan Browne Photo de Forged in the North

Forgé dans le Nord

Ryan et Heidi Browne sont les créatifs talentueux basés à Brooklyn derrière le célèbre collectif Forged in the North. Au cours des sept dernières années, ils ont constitué une équipe de photographes de mariage et de directeurs de la photographie qui aiment tous capturer les moments les plus spéciaux d'un couple ... et qui ont tous été reconnus comme parmi les meilleurs de l'industrie! Ce qui distingue Forged in the North des autres photographes (tout en réunissant les membres du collectif), c'est leur concentration sur les moments spontanés et sincères qui rendent chaque jour de mariage unique.«Nous sommes un club d'artistes partageant les mêmes idées, tous découpés dans le même tissu créatif.»

Je travaille dans les mariages parce que: «Nous pouvons passer le meilleur jour de la vie des gens avec eux».

Mon moment préféré à capturer: `` Si je devais le préciser, des portraits du couple et tout ce qui se passe de manière spontanée et sincère tout au long de la journée. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Toutes les cloches et sifflets qui accompagnent les mariages sont complètement secondaires par rapport à la vraie raison pour laquelle les gens les ont du tout - pour célébrer et honorer l'amour de deux personnes.

Photo par Gaby J Photography

Photographie Gaby J

Rien n'inspire plus que l'amour, le photographe basé à Las Vegas, Gaby J. Après 10 ans, elle apporte toujours une certaine excitation qui brille à travers son travail lorsqu'elle capte «l'amour de douceur, lumineux et significatif» entre deux personnes le jour de leur mariage.

Sa passion pour la photographie de mariage l'a même inspirée à penser au-delà des moments de mariage typiques. Elle a maintenant commencé à offrir des séances de boudoir nuptiale sur film polaroid, aussi! «J'utilise la photographie boudoir pour autonomiser les femmes, promouvoir la positivité corporelle et cultiver l'estime de soi.»

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que j'aime capturer les émotions brutes entre un couple!

Moment préféré à capturer: `` Mon moment préféré à capturer lors d'un mariage est lorsque le couple court dans l'allée après avoir dit ce que je fais! Il y a un soulagement émotionnel suivi de larmes et de rires qui ne se produisent tout simplement pas à un autre moment de la journée.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je vis à Las Vegas où les fugues (alias les micro-mariages) ont commencé il y a des années. Je pense que de plus en plus de couples commencent à réaliser qu'ils n'ont pas besoin d'un mariage bien rempli pour se marier! Les fugues sont tout aussi significatives.

Photo par Hannah Costello

Hannah Costello

Hannah Costello a commencé sa carrière de mariage en beauté en capturant la journée spéciale de Whitney Port et Tim Rosenman il y a cinq ans. Depuis lors, la photographe basée à Los Angeles / Palm Springs a affiné son style pour être ce qu'il est aujourd'hui: moderne mais intemporel. «Je m'efforce de mettre en valeur les moments intermédiaires, les personnalités et la dynamique unique d'un couple, le tout avec une ambiance haute couture.»

Ce style spécifique a gagné sa grande popularité dans l'industrie et elle a même récemment élargi son équipe. Elle attribue son succès au fait d'avoir toujours l'esprit ouvert lorsqu'il s'agit de capturer le grand jour de chaque couple, d'autant plus que chaque relation est si différente. «La lumière et l'environnement sont des influences clés, mais plus que tout, les gens sont mon inspiration. J'ai une formation en travail social et une profonde passion pour les gens, leurs histoires et avec qui ils sont connectés au niveau de l'âme.

Je travaille dans les mariages parce que: «Les mariages sont l'un des événements de la vie les plus précieux. Je m'efforce de documenter les histoires et les meilleures versions des gens d'eux-mêmes à partir d'une journée qui restera dans l'histoire. Je veux que les gens se souviennent de ces moments et puissent les revivre, pour toujours.

Mon moment préféré à capturer: «Le moment après la récession où le couple est loin de tout le monde! Les émotions sont vives maintenant que c'est «officiel» et il y a tellement d'excitation, de soulagement et de pure joie. C’est un doux moment avant de rejoindre la fête, et tout s’installe. »

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Les gens attendent plus que jamais les mariages. Ils sont plus chers que jamais. J'adore que mes couples se concentrent sur ce qu'ils désirent et veulent vraiment, pivotent gracieusement avec un esprit ouvert et le font fonctionner pour eux et leurs proches. Les mariages et les célébrations feront toujours partie de la vie et sont nécessaires, quelle que soit la manière dont ils prennent forme.

Photo de Harwell Photography

Photographie de Harwell

Jeremy Harwell trouve son inspiration dans de nombreux endroits - «l'amour, l'art, les différentes cultures, la bonne bouffe et les endroits lointains». Le New-Yorkais devenu un habitant de la campagne géorgienne n'est pas étranger à la créativité, ayant passé huit ans en tant que directeur de la création pour les magasins Ralph Lauren de New York et travaillant comme photojournaliste. Son style est un mélange de tous ces efforts créatifs. «Comme Tennyson l'a dit dans Ulysse,« je fais partie de tout ce que j'ai rencontré », dit Harwell.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore ce que je fais! Pouvoir capturer deux personnes à l'un des moments les plus heureux de leur vie, des personnes qui se sont trouvées et ont choisi de passer le reste de leur vie ensemble, génial! Avoir l'opportunité de faire une petite partie de leur voyage et de vivre leur amour l'un pour l'autre est vraiment magique.

Mon moment préféré à capturer: «Le moment après qu'un [couple] quitte leur cérémonie, il y a tellement de joie, de soulagement et d'excitation.»

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je pense que la pandémie a affiné ma vision de ce qui est le plus important dans la capture des mariages et c'est la beauté de l'amour, de l'amitié, de l'engagement et de l'humanité qui nous unit tous. ''

Photo par Heather Jowett

Heather Jowett

L'approche d'Heather Jowett envers ses clients - elle fait de l'offre du meilleur service possible l'une des plus grandes priorités de son entreprise - l'a placée au sommet de son domaine, et aussi en tant qu'éducatrice sur le service à la clientèle dans le monde entier.

Basé à Detroit, Jowett aime trouver les `` moments, beaux et francs, grands et petits '' qui définissent l'histoire d'amour d'un couple. «Mes photographies préférées sont des moments intermédiaires honnêtes qui racontent vraiment l'histoire d'un couple», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore être surpris. Il n'y a pas deux jours de travail identiques pour moi.

Mon moment préféré à capturer: «Toasts, haut la main. C'est le moment idéal de la «boîte de chocolat», vous ne savez jamais ce que vous allez obtenir. Parfois, ils sont drôles, parfois ils sont gentils, parfois ils sont sérieux.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` D'un point de vue commercial, je me suis toujours fier de pouvoir rouler avec les coups de poing et d'être flexible, mais 2020 a vraiment martelé l'importance de cette maison pour moi. Sur le plan personnel, j'ai énormément grandi dans mon respect pour mes couples qui ont fait face aux défis que leur présentait une pandémie mondiale avec un esprit étonnamment bon. J'ai aussi appris à ne jamais prendre pour acquis le fait de pouvoir se réunir avec ceux que vous aimez parce que ce n'est pas garanti.

Photo par Heather Waraksa

Photographie de Heather Waraksa

Heather Waraksa, basée à Brooklyn, capture les mariages avec une approche naturelle depuis plus de 15 ans. «À chaque mariage, il y a une pré-visualisation lorsqu'il s'agit de capturer des portraits, des lieux et des détails, mais sinon, je préfère laisser les moments se dérouler naturellement et sans direction», dit-elle. Elle veut finalement que les images montrent du cœur et résistent à l'épreuve du temps.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'étais accro la première fois que j'ai tourné un mariage pour un ami aux îles Turques et Caïques. C'est amusant, passionnant, stimulant et émotionnel tout en un. J'adore la connexion humaine et le lovefest, être entouré de beauté, travailler avec des vendeurs incroyablement talentueux, être emmené dans des endroits lointains et chaque week-end en me plongeant complètement dans un lieu et une heure auxquels je n'aurais pas accès autrement. ''

Mon moment préféré à capturer: «La récession où tout le monde est en fête conduit toujours à un moment digne d'un album. Cela ne vieillit jamais pour moi. Et puis, il y a les moments les moins attendus, les surprises et les nuances les plus gratifiantes à capturer: l'histoire dans l'histoire.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je suis étonné de la résilience des couples en ce moment et de la façon dont ils ont pu voir la lueur d'espoir étant donné les moments uniques dans lesquels nous sommes. Il y a eu beaucoup de réévaluations et peut-être le besoin de repenser comment dire 'je fais.' Cela a été une invitation pour les couples à se concentrer sur les éléments qui leur sont prioritaires et à faire preuve de créativité avec l'emplacement, le format et la mode.

Tête de Dana Curran Photo de Henry + Mac

Henry + Mac

L'équipe mari et femme Dana et Zak Curran photographient des mariages en Nouvelle-Angleterre depuis plus de dix ans. Bénéficiant d'une approche détendue et intuitive pour documenter un jour de mariage, le travail du couple montre une réelle émotion - «de gros câlins sincères, des regards aimants et des rires de ventre». «Les histoires que nous pouvons raconter à travers chaque photo, nous l'espérons, deviendront un héritage familial pour de nombreuses générations à venir», nous disent-ils.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Il y a quelque chose de si puissant dans la création d'un travail qui pourrait littéralement nous survivre. Les photographies racontent nos histoires, changent de récits et sont la seule chose qui nous représente à la fin de la journée. Notre responsabilité en tant que photographes est de créer un espace pour que nos sujets soient vulnérables et laissent un peu de leur vrai moi dans l'image.

Notre moment préféré à capturer: «Grands-pères.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: 'L'avenir a toujours été incertain, vivre pour aujourd'hui.'

Photo par Morgan Olsen / Photographie dans les cadres

Photographie dans les cadres

Morgan Olsen a lancé In Frames Photography il y a six ans avec une approche simple des mariages. «Je me rappelle que c'est un honneur d'être témoin de l'amour inconditionnel de quelqu'un, puis je laisse la journée s'écouler», dit Olsen. La créative de l'Utah se qualifie elle-même de photographe de mariage qui voyage dans le monde. «Je ne suis pas votre photographe de mariage typique», nous dit-elle. «Je suis quelqu'un qui m'investit vraiment dans mes couples et qui devient leur ami parce que je veux que mon travail reflète des moments honnêtes avec un peu de piquant!

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore documenter l'histoire pour les gens.»

Mon moment préféré à capturer: «Je dirais que dans l'ensemble, c'est au moment où ça les frappe qu'ils sont mariés.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cet amour est patient et indulgent. J'ai vu tellement de gens passer par des décisions très difficiles concernant leur mariage et cela me brise le cœur. Il n'est jamais idéal de reporter ou de réduire les effectifs, mais une chose reste toujours constante: l'amour.

Photo par Ivash Photography

Photographie Ivash

Volodymyr Ivash tourne des mariages à New York depuis 2010, mais a tourné plus de 600 mariages dans plus de 30 pays à travers le monde. «La photographie de mariage me permet de découvrir différentes cultures, traditions, nationalités», nous dit-il. «Je suis passionné par mon travail et j'ai hâte de voir tous nos clients satisfaits du résultat de nos efforts et du processus lui-même pour être facile et confortable»

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est une chance de ressentir les émotions des jeunes mariés, de capturer des moments inestimables avec leurs parents et amis, ainsi que de réaliser des clichés intéressants - tout cela me remplit de créativité et me passionne pour mon travail.

Mon moment préféré à capturer: «J'aime prendre des photos avec la mariée et son père, j'aime le moment où la mariée marche dans l'allée, je pense que ces moments sont les plus émouvants.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Pour moi, ce fut une année pour faire un arrêt, revoir les valeurs, fixer de nouveaux objectifs et élaborer ma nouvelle stratégie commerciale pour les 10 prochaines années.

Photo par Jacqui Cole

Jacqui Cole

Jacqui Cole, originaire de Londres, habite maintenant à Tampa, en Floride, et capture des mariages partout dans le monde depuis plus d'une décennie. Son approche est de capturer des moments honnêtes, avec un toucher doux, le tout avec la vision de ses clients à l'esprit. En tant que tel, Cole et son équipe sont là pour leurs clients à chaque étape du processus, travaillant en étroite collaboration avec les planificateurs et les lieux pour s'assurer que chaque détail est pris en compte. «Mon équipe et moi nous efforçons non seulement d’être les photographes de nos clients, mais aussi leurs guides tout au long de la journée pour s’assurer qu’ils puissent se détendre et profiter de leurs célébrations», déclare Cole.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore me connecter avec mes clients et capturer l'amour entre eux et leurs familles et amis. Chaque jour est complètement différent, tout comme chaque relation est unique. Il y a une certaine magie à capturer cet amour.

Mon moment préféré à capturer: `` Ayant perdu mon père à un jeune âge, tous les moments spéciaux entre une mariée ou un marié avec leur père me tirent le cœur. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Tout au long de la pandémie, mes clients ont fait preuve d'une patience et d'une résilience incroyables. J'ai appris que, malgré les obstacles, les gens trouveront un moyen de célébrer l'amour d'une manière ou d'une autre. J'ai toujours été dans ce métier pour mes clients et garder du recul tout au long de l'année m'a permis de continuer à produire des souvenirs spéciaux pour mes clients tout en maintenant les précautions de santé et de sécurité.

Tête par Otto Schulze Photo par James x Schulze

James x Schulze

Depuis vingt ans, le duo James Christianson et Otto Schulze, basé à Denver, a servi ses clients du monde entier avec une «vision de ce qui est vraiment exceptionnel». Leur approche combine les styles éditorial, documentaire et beaux-arts et vise à «capturer les clients dans leur forme la plus vraie».

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Nous vivons pour la collaboration!

Notre moment préféré à capturer: «Tout ce qui est réel et non scénarisé.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Les gens veulent se connecter avec d'autres personnes. Peu importe ce que!'

Tête de Roman Yee Photo de Jenny Fu Studio

Studio Jenny Fu

La photographe Jenny Fu, basée à New York, travaille dans le domaine des mariages depuis près d'une décennie. «Mon approche d'un jour de mariage cherche continuellement à saisir les plus petits moments et expressions qui rendent une journée mémorable», dit Fu. `` Mon objectif pour chaque mariage est de capturer l'esprit du jour et de documenter une histoire d'amour sur laquelle mes couples peuvent se remémorer et ressentir à nouveau la magie, le bonheur et les émotions. ''

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je travaille dans les mariages parce que je suis fier des souvenirs que les couples vont transmettre pendant des générations, et documenter cet incroyable événement de la vie de mes couples est un rêve devenu réalité pour moi. ''

Mon moment préféré à capturer: `` Mon moment préféré à capturer lors d'un mariage est les moments authentiques qui montrent l'amour et la célébration d'un mariage. Ces moments peuvent survenir à tout moment. Par exemple, la mariée se prépare et les nerfs commencent à s'installer, et elle ne peut pas croire que son jour est enfin arrivé. Ou lorsque les parents voient leur enfant pour la première fois et sont impressionnés par leur beauté. Les vœux et les discours sont parmi les meilleurs éléments parce que vous comprenez l'amour du couple à un niveau plus profond et pourquoi il a amené ce groupe de personnes à cet endroit et à cette époque particuliers.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Au début de 2020, je pensais que l'industrie du mariage ne reviendrait pas avant plusieurs années. J'étais terrifié que la carrière pour laquelle j'avais travaillé si dur ait disparu. En 2020, j'ai découvert que les couples sont toujours follement amoureux et que l'amour n'est pas annulé. J'ai vu comment mes couples ont ajusté et changé les mariages en réduisant leur liste d'invités ou en offrant des masques et des désinfectants en guise de faveur. Plus important encore, j'ai appris que rien ne peut empêcher l'esprit humain de continuer à célébrer l'amour!

Photo de Jenny Haas Photography

Photographie Jenny Haas

L'équipe mari et femme Jenny et Will Haas maquillent Jenny Haas Photography, basée à Cincinnati et Columbus, dans l'Ohio. Le duo a capturé des centaines de mariages, tant nationaux qu'internationaux depuis plus d'une décennie, le tout avec une approche intemporelle qui capture la grâce, la beauté et le romantisme.

Je travaille dans les mariages parce que: «Dans mon bureau, il y a une photo en noir et blanc de mes grands-parents en train de manger leur gâteau de mariage. Cette image représente le monde pour moi, cela me fait plaisir de la voir tous les jours. Je veux que mes couples - et leurs petits-enfants - éprouvent cette même joie, la joie de la mémoire.

Mon moment préféré à capturer: «J'apprécie vraiment tellement de moments tout au long de la journée, mais je dois dire que mon préféré serait le premier regard entre la mariée et son père - il y a un lien très spécial entre le père et la fille et il y a tellement d'émotions en ce moment. J'aime aussi photographier mes couples à la réception pendant les discours / danses et tous les moments bruts où personne ne se concentre sur l'endroit où je pointe mon objectif!

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` La saison des mariages 2020 m'a appris à ralentir et à me concentrer sur ce qui compte: l'amour et l'engagement. Les fleurs, le décor incroyable, la musique, les lumières et la danse sont tous secondaires. Rien de tout cela n'a d'importance sans l'échange intime de vœux - deux personnes prêtes à se sacrifier tout ce qu'elles sont, pour le reste de leur vie, dans la maladie et la santé.

Photo de Joel Serrato

Joël Serrato

Joel Serrato adopte une approche documentaire pour photographier les mariages. Le photographe basé en Californie aime prendre le temps de faire connaissance avec ses clients et de les mettre à l'aise, avant tout, afin qu'il puisse créer le meilleur travail pour eux. 'La confiance se gagne et je dis clairement que je suis là pour eux et ils commencent à me laisser entrer, et je crée des moments pour eux', dit Serrato.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore les fous!

Mon moment préféré à capturer: 'Je suis une ventouse pour un premier regard.'

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: 'La valeur de la fête, et ce qui est important, c'est la famille!'

Photo de Jordan Voth

Photographie Jordan Voth

Bien que Jordan Voth soit basé à Seattle, il a souvent tourné dans des mariages en Californie, en Arizona et en Utah. «J'adore les forêts et les montagnes luxuriantes que nous avons ici à Washington, mais je suis aussi un fanatique du désert», dit Voth. Voth aime incorporer des paysages et des paysages environnants dans son travail, et cet amour de la nature transparaît vraiment dans ses images impressionnantes.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Parce que c'est une fête géante et que c'est génial d'être avec des gens lors d'une journée aussi heureuse. Et j'ai pu voir des endroits incroyables.

Mon moment préféré à capturer: «La cérémonie et les portraits.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Pour être flexible et toujours donner la priorité à vos clients. Nous sommes tous dans le même bateau.'

Photo de Jose Villa Photography

Photographie Jose Villa

Le travail de longue date de Jose Villa Photography dans l'industrie du mariage (il travaille dans le secteur depuis 2002) s'est démarqué sur ce marché hautement concurrentiel car il se concentre sur la beauté du jour. Après tout, il a tourné les images emblématiques du magnifique mariage de Nick Jonas et Priyanka Chopra. «Pour moi, il s'agit de faire quelque chose de beau. En fin de compte, mon objectif est de créer des images d'art vibrantes, énergiques et aussi uniques que les personnes présentes sur les photographies », explique Villa.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je parviens à capturer des moments bruts que je suis le seul à pouvoir réaliser avec mon appareil photo.

Mon moment préféré à capturer: «Quand le couple se retire dans l'allée après leur premier baiser ... Ces moments ne peuvent jamais être recréés.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Ce retour aux sources dans les mariages est tout ce dont nous avons vraiment besoin.

Photo de Joshua Frith

Joshua Dwain

Joshua Dwain Frith et sa femme, Anyeka, sont les propriétaires de Joshua Dwain Photography, basé à Brooklyn. Avec plus de 11 ans d'expérience en tant que photographes de mariage, Joshua et Anyeka sont fortement influencés par la photographie documentaire et éditoriale et apportent cette approche dans le monde des mariages. «Notre travail reflète la richesse des couleurs et l'influence caribéenne des gens et de la culture qui nous entourent», déclare Frith.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Nous adorons raconter des histoires.

Notre moment préféré à capturer: «Nous recevons souvent cette question. C'est drôle parce que nous aimons tout - de la préparation avant la cérémonie à la réception.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Nous avons appris que les mariages peuvent évoluer en raison des événements qui se sont produits en 2020. Nous avons également appris les longueurs que les couples vont faire pour se marier. Il ne s'agit pas seulement de l'union, mais aussi de l'amour de leurs tribus et de leurs proches.

Photo de Judy Pak

Studio Judy Pak

Judy Pak, basée à Manhattan, a commencé comme avocate avant de se tourner vers la photographie comme exutoire créatif. Une décennie plus tard, elle prend de belles images avec un engagement artistique envers chaque client. Le tournage d'un nombre limité de mariages par an lui permet, ainsi qu'à son équipe, de tout donner à chaque client. «Nous embrassons les imperfections de la photographie argentique qui deviennent des couches de texture et ajoutent de la substance, du caractère et de la cohérence à notre travail. C'est vraiment un travail d'amour, mais je pense que nos clients apprécient vraiment », dit Pak.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je suis une épouse et mère de quatre enfants, donc mon attirance instinctive vers les moments intimes est quelque chose qui m'attire naturellement tout en alimentant mes activités artistiques. ''

Mon moment préféré à capturer: «Se préparer ... l'anticipation fait des images mémorables. Marcher dans l'allée en tant que couple nouvellement marié ... les expressions sont toujours naturelles et remplies de joie débordante.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: 'Un bon rappel que les mariages consistent à célébrer l'amour et la vie ... rien d'autre ne doit se dérouler comme prévu.'

Tête de Charity Maurer Photo de Justin Douglas

Justin Douglas

Justin Douglas, basé à Austin, au Texas, a pris sa file d'attente pour la photographie à partir de la musique. Créer des moments émotionnels figés dans le temps est au cœur de sa vision créative. «Je sais que cela peut sembler étrange, mais je photographie des« moments »sur lesquels on peut regarder en arrière et sourire au lieu de vivre dans la douleur», dit Douglas. «La douleur de ne pas avoir un souvenir figé dans le temps qui pourrait vous apporter tant de joie.

Je travaille dans les mariages parce que: «Cela me réjouit de pouvoir créer quelque chose qui ne sera jamais oublié.

Mon moment préféré à capturer: «Mes moments préférés à capturer sont ceux pleins d'émotion. Les émotions prennent différentes formes, mais quelle que soit l'émotion véhiculée, c'est un sentiment qui envahit l'espace. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Ce n'est pas le nombre de personnes à votre mariage qui le rend spécial, mais la qualité des êtres chers qui le partagent avec vous. La vérité sur les mariages a été révélée à mes yeux car vous pouvez vraiment sentir qui a investi dans le succès du couple.

Tête d'Alyssa Luzaich Photo de K.R. Moreno

K.R. Moreno

Kaylea Moreno, basée au Michigan, a photographié son premier mariage alors qu'elle vivait au Portugal en 2015. Vivre à l'étranger et passer la majeure partie de sa carrière dans le monde entier lui a donné l'occasion de photographier des mariages à travers différentes cultures, ce qui a un impact direct sur son approche. «J'adore la culture, la tradition profonde et le fait d'observer la manière dont chacun de nous vit de façon unique à travers ces lentilles», dit-elle. `` Je veux que mes couples sentent que ces moments précieux et ces sentiments sont traduits dans leurs images. ''

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je travaille dans les mariages parce que je parviens à capturer la véritable émotion des jours les plus chers et les plus émotionnels d'une famille. C'est un privilège profond qui ne m'est pas perdu.

Mon moment préféré à capturer: «Je prends vie lorsque je photographie les premiers instants d'un couple seul après la cérémonie. Les portraits de couples sont ma partie préférée de la journée. J'adore pouvoir donner à mes couples des images éditoriales, intemporelles et émotives.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je pense que j'ai en fait beaucoup désappris en 2020 concernant les mariages! Je pense que beaucoup de choses ont été dépouillées et que les mariages qui se sont déroulés étaient des affaires si intimes que cela m'a poussé à ralentir et à créer un travail plus significatif.

Photo par Kate Headley

Kate Headley

«En termes simples, je fais des héritages», déclare Kate Headley à propos de sa photographie de mariage. Adoptant une approche discrète, Headley vise en fin de compte à capturer des images artistiques et émotionnelles. «Mon travail consiste à aider à créer quelque chose qui lie une nouvelle famille - et les familles sont les choses les plus importantes de nos vies. Le photographe basé à Washinton, DC, photographie la côte Est et le Michigan.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je suis honoré d'aider à créer quelque chose qui crée un lien pour une nouvelle famille - et les familles sont les choses les plus importantes dans nos vies.

Mon moment préféré à capturer: «Le moment« intermédiaire ».

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Nous ne pouvons pas prendre le temps avec nos familles pour acquis, il est donc si important de documenter les souvenirs, en 2020 et dans les années à venir. ''

Tête de Victoria Heer Photography Photo de Kiyah Crittendon

Photographie Kiyah C

L'entreprise de Kiyah Crittendon vise à célébrer la connexion et est «enracinée dans le reflet créatif de la vérité et de la beauté de la vie». Adoptant une approche de `` narration visuelle intentionnelle '', Crittendon tourne à la fois au cinéma et au numérique, pour finalement capturer la personnalité de ses clients et le lien unique de chaque couple. Crittendon photographie des mariages à Atlanta et à Washington, D.C., depuis 2014.

Je travaille dans les mariages parce que: «Parce que je suis inspiré par la vérité, captivé par la beauté et passionné par les gens. Les mariages sont une combinaison parfaite des trois.

Mon moment préféré à capturer: «Je suis le plus attiré par l'émotion. Heureusement, les jours de mariage sont accompagnés d'une abondance de moments émotionnels allant des premiers regards larmoyants aux liens familiaux attachants en passant par le rire du ventre pendant les toasts. Mes moments préférés sont chaque fois que des émotions sans inhibition se manifestent.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Quelle année. Dans l'ensemble, en 2020, j'ai appris que demain n'est pas promis, que la vie est éphémère et que personne d'autre que Dieu ne contrôle. Cela s'est traduit par des mariages alors que j'ai vu des gens se déshabiller pour avoir juste qui et ce qui comptait le plus pour eux dans la réalisation et s'abandonner au fait que tout ce que nous avons, c'est l'ici et maintenant.

Photo de Kristen Marie Parker

Kristen Marie Parker

Kristen Marie Parker mêle photojournalisme et œil éditorial pour capturer ce qu'elle appelle «l'intemporalité décontractée» des mariages. «Mon objectif est de m'assurer que tout le monde peut encore être immergé dans le flux des émotions et de l'adrénaline de la journée sans en faire une production photographique», déclare Parker. Elle photographie des mariages depuis plus de 11 ans à Seattle.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Il y a tellement de moments qui se passent à travers des décennies de relations et une grande variété de types de personnalité. Bien que de nombreux mariages aient la même structure d'événements, chaque mariage est complètement différent car le couple est différent.

Mon moment préféré à capturer: `` Un grand lien entre ces premiers moments de fête en tant que couple marié et tous les moments qui pourraient se produire entre la famille tout au long de la journée. Je sais que les parents et les membres de la famille rêvent de leur journée spéciale depuis de nombreuses années et que leur propre témoignage de la journée est tout aussi important à documenter que celui du couple.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: Les mariages 2020 étaient certainement adaptables parce que les gens sont adaptables. Malgré le report de certains couples et certains choisissant de s'en tenir à leur date mais une liste d'invités plus petite, il y a autant de bonheur dans un mariage COVID (et COVID-safe!) Qu'il y en aura pour les couples qui ont décidé de reporter. L'amour et la célébration prévalent toujours et peu importe à quoi ça ressemble, mais ce que ça fait est important. Vous pouvez organiser un événement exceptionnel en partageant vos vœux devant quelques privilégiés et en emballant un repas sans COVID dans un panier!

Tête de Ted Hartshorn Photo de KT Merry

Photographie KT Merry

Travaillant à la fois dans des mariages de destination exclusifs, des éditoriaux et des campagnes nuptiales (elle photographie toutes les campagnes de Monique Lhuillier), la photographe KT Merry est certainement réputée dans l'industrie. Militant passionné de la conservation, le projet Merry's Render Loyalty travaille à soutenir les espèces menacées.

Son approche des mariages s'inspire de son expérience dans la mode et les éditoriaux - faisant des recherches approfondies et une préparation avant de tourner et de travailler avec un couple et leur équipe de planification pour organiser soigneusement un plan de prise de vue pour la journée, tout en cherchant à capturer ces moments spontanés. . «Le résultat final est une histoire visuelle en couches et texturée avec une sensation fraîche mais classique qui imprègne l'essence de chaque couple et l'émotion de leur journée», dit-elle. En octobre, Merry a photographié le mariage intime d'Eunice Kennedy Shriver, où la mariée portait la robe de mariée Dior de sa grand-mère âgée de 67 ans.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je n'ai jamais trouvé quelque chose d'aussi intimement gratifiant et aussi incroyablement stimulant. Ils nous amènent au cœur de la nature humaine et nous mettent au défi dans notre métier à chaque fois. Ils nous permettent d'être à l'écart des héritages en cours d'écriture et c'est toujours puissant.

Mon moment préféré à capturer: `` Mon moment préféré à capturer lors d'un mariage est le couple juste après l'annonce de leur mariage. Le plus souvent, ils deviennent pleinement présents et plongés dans l'instant et oublient que les caméras sont même là.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Nous avons appris que se réunir pour célébrer est un privilège que, si j'ose dire, la plupart d'entre nous tenaient pour acquis. Nous avons appris que la participation de vos amis et de votre famille les plus proches et les plus chers à vos célébrations est un honneur. Nous avons également appris que les mariages sont tellement plus que les détails de la journée, qu'en fin de compte, les traditions et les exigences perçues devaient être réécrites pour vraiment incarner le couple qui se marie. Et, en fin de compte, qu'il n'y ait pas d'invités ou beaucoup, c'est la célébration de l'amour de deux personnes qui est le plus important.

Tête de Kyle Wheeler Photo de Kyle John Photography

Photographie Kyle John

Kyle John's, basé à Chicago, adopte une approche `` à l'aise '' pour photographier chaque mariage afin `` d'afficher la beauté brute et l'émotion à chaque instant ''. S'inspirant du naturel, de l'organique et de l'authentique, il vise à rendre chaque image authentique, et cela transparaît dans son travail.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore les relations et les connexions établies avec mon client.

Mon moment préféré à capturer: «Haut la main, le premier regard.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cet amour et la célébration de l'amour, supplante le compte des invités.

Tête de Jennifer Curtis Photo de Lacie Hansen

Lacie Hansen

Basée à Santa Barbara, en Californie, Lacie Hansen savait dès l'âge de 17 ans qu'elle voulait que la photographie soit sa vie. Elle a photographié des mariages partout dans le monde depuis 2009 et s'efforce de créer quelque chose de nouveau et de rafraîchissant pour chaque client. «Je chasse les moments sincères et émotionnels avec une approche journalistique discrète en utilisant des films en couleur et en noir et blanc», dit Hansen.

Je travaille dans les mariages parce que: 'J'aime l'amour! Il n'y a pas deux mariages identiques et cela me permet de créer et d'être artistique à chaque mariage.

Mon moment préféré à capturer: «Les petits moments subtils. Après une photo dirigée du couple et / ou des invités quand personne ne regarde. Ces moments francs, réels et honnêtes sont mes préférés à photographier.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cette année m'a appris à être adaptable et à adopter la nouvelle norme. Travailler en étroite collaboration avec les planificateurs et les clients pour trouver la meilleure solution, tout en créant une belle histoire, peu importe le nombre d'invités ou la taille du mariage.

Tête de Tim Koenig Photo de Larissa Cleveland

Larissa Cleveland

C'est en 2005, alors qu'elle fréquentait le Kendall College of Art and Design, que Larissa Cleveland, basée à San Francisco, a lancé son entreprise de photographie. Photographe de formation classique, l'approche de Cleveland est d'être un documenteur du jour du mariage, créant des images authentiques et significatives. «Je veux créer des images qui saignent la passion et la couleur, imprègnent l'humour et l'excitation, et exposent les beaux moments fantasques et spontanés de la vraie vie, de la famille et de l'amour», déclare Cleveland.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je suis honoré d'aider les couples à capturer l'amour et la joie qu'ils vivent ... Des moments sur lesquels ils peuvent se remémorer pour les années à venir! ''

Mon moment préféré à capturer: `` Je pense que mon moment le plus préféré pourrait être juste après la fin de la cérémonie ... La marche dans l'allée main dans la main après avoir proclamé `` Oui '', les acclamations de la famille, des étreintes sans fin, des larmes de bonheur et un grand soupir de soulagement ... Tout se passe dans une rafale momentanée, mais c'est lorsque je capture souvent certaines des images les plus puissantes et les plus émouvantes d'un jour de mariage.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Cette année de photographie de célébrations intimes pendant une pandémie a été un rappel de ce qui est vraiment important le jour d'un mariage ... C'est être avec les gens de votre vie qui comptent le plus pour vous. C'est le dicton de vos vœux. C'est chérir les moments heureux entre les moments difficiles. C'est réaliser la chance d'avoir trouvé la personne avec qui vous voulez affronter les collines et les vallées de la vie. Ne transpirez pas pour les petites choses et embrassez les imperfections car elles sont ce qui en fait une histoire mémorable et intéressante.

Tête d'Elizabeth Messina Photo de Laura Murray

Photographie Laura Murray

Laura Murray, basée au Colorado, photographie des mariages depuis plus d'une décennie. Il est difficile d'imaginer que cette création artistique s'est d'abord lancée dans une carrière en entreprise avec un diplôme en mathématiques théoriques. Ce n'est qu'en organisant son propre mariage qu'elle a réalisé que son propre photographe de mariage avait le travail de ses rêves.

Capturer l'histoire unique de chaque client est la clé de l'approche de Murray. Mais la flexibilité l'est aussi. «J'ai vu tous les scénarios possibles - des blizzards aux inondations et aux journées ensoleillées les plus pittoresques. Et maintenant, je peux dire que j'ai survécu à 2020 », déclare Murray.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que c'est littéralement ma passion qui se traduit par un travail de rêve. Je suis un optimiste dans l'âme. Lorsque je photographie un jour de mariage, les invités me demandent souvent si je cesse de sourire. Je leur disais non, je n'arrête jamais de sourire parce que j'aime vraiment mon travail.

Mon moment préféré à capturer: «Mon client idéal valorise l'art et l'émotion, donc mes moments préférés le jour d'un mariage sont naturellement lorsque ces deux éléments se rencontrent. C'est peut-être l'émotion de se préparer combinée à une magnifique robe. Ou j'adore une première danse touchante avec le talent artistique de la performance du groupe live. Ou une cérémonie remplie de lectures personnelles et de magnifiques motifs floraux dans un cadre à couper le souffle. J'aime toujours voir l'art et l'émotion se rencontrer. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que notre industrie et nos clients sont résilients! Je sais que nous avons tous été confrontés à une situation difficile cette année, mais je suis inspiré par toutes les doublures argentées que mes clients et fournisseurs ont partagées avec moi. Nous ne pouvons pas contrôler certaines circonstances, mais nous pouvons contrôler notre réaction à leur égard.

Photo par Lauren et Abby

Lauren et Abby

Les sœurs Lauren et Abby Ross attribuent à leur mère de les intéresser à la photographie, à la lumière naturelle et à l'importance des voyages et de l'art. Considérant la lumière naturelle comme leur priorité absolue, l'approche du duo basé à Calfornia garantit que leurs clients sont calmes et à l'aise afin qu'ils puissent capturer l'émotion authentique de la journée.

Je travaille dans les mariages parce que: «C'est un rituel que chacun célèbre à sa manière. Nous nous sentons tellement chanceux de faire partie de cette célébration de l'amour.

Mon moment préféré à capturer: «Nos moments préférés à capturer sont les moments spontanés et candides qui se produisent lorsque la lumière est dorée!

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` 2020 a prouvé qu'un mariage avec deux personnes peut être aussi émouvant qu'un mariage avec quelques centaines de personnes. ''

Photo par Lauren Fair Photography

Photographie Lauren Fair

Lauren Fair photographie des mariages à travers le monde depuis plus d'une décennie. Avec un style décontracté et organique, Fair et son équipe capturent ce qui ressemble à des photos de mariage sans effort avec une touche éditoriale, elle l'appelle. Basée à Philadelphie, Fair se concentre sur les mariages à destination, avec environ 80% de son travail impliquant des voyages. «Notre photographie se concentre sur des images remplies de joie, exquises et emblématiques, pleines d'une belle lumière et d'une émotion naturelle», déclare Fair.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Ils vivent et respirent des jours pleins de joie, de chaos, de beauté, de lieux à couper le souffle et de communauté au sein de l'équipe de mariage, tous travaillant ensemble pour un objectif commun similaire: donner à nos clients les meilleurs souvenirs possibles de leur vie. ''

Mon moment préféré à capturer: «La récession est un moment tellement heureux plein de joie! J'aime aussi capturer ces portraits de l'heure d'or sans effort pour mes couples.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Bien que 2020 ait certainement été une année difficile pour l'industrie du mariage, nous avons tous appris à quel point les fournisseurs de mariage sont résilients. J'ai vraiment aimé photographier certains des plus petits micro-mariages et fugues que les couples ont optés pour, et il est plus évident que jamais que l'amour est vraiment ce dont vous avez besoin dans ce monde.

Photo de Laurken Kendall

Laurken Kendall

«Mon approche de la photographie est assez simple - gardez-la brutalement honnête. Je ne veux jamais que deux mariages se ressemblent ou se ressemblent », dit Laurken Kendall. Développer une relation profonde avec chaque couple est la clé de cette approche brutalement honnête, dit-elle. Basé à Spokane, WA, Kendall ne prend pas pour acquis l'importance d'un mariage pour chaque famille. «J'aime le cran, les larmes et les bruits sauvages et je pense que chaque mariage en a au moins deux, alors je m'efforce de les chercher», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Ils sont chaotiques et amusants, intenses et perspicaces. Voir l'amour de deux personnes rassembler les gens de manière inattendue est un grand privilège.

Mon moment préféré à capturer: «Je suis tout au sujet de la soirée dansante de réception. C'est toujours la période la plus imprévisible pour chaque mariage. Vous ne savez jamais s'il y aura une bagarre ou une piñata boule disco de six pieds de haut. J'adore l'imprévisibilité de toute la scène. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «D'un point de vue commercial, j'ai appris qu'une terminologie de contrat solide est impérative, car ce fut une année difficile pour beaucoup de gens du secteur en raison de contrats vagues. D'un point de vue humain, j'ai appris que, aussi grave que cela puisse paraître, l'amour trouve toujours un moyen. Plusieurs de mes couples ont choisi de réduire considérablement et de ne pas attendre un meilleur moment, choisissant plutôt de Skype avec leurs amis et leur famille pour la cérémonie et même pour des toasts et toujours beaucoup de larmes.C'est définitivement plus intime et émotionnel que les grands mariages à bien des égards, car les couples sont séparés de leurs proches depuis longtemps. ''

Photo par Linda McQueen Photography

Linda McQueen

Nous devons remercier Linda McQueen pour l'un des moments de mariage les plus puissants de 2020: un beau couple vit son premier regard lors d'un Manifestation Black Lives Matter à Philadelphie , un moment que McQueen chérit comme l'un des moments forts de sa carrière. Le photographe d'origine haïtienne, qui a capturé 300 mariages, croit vraiment à l'amour. «Je suis un romantique sans espoir et je crois que l'amour résout tout. J'adore voir les gens amoureux et je crois qu'il faut aller de l'avant quoi qu'il arrive », nous dit-elle. Elle compte apprendre à connaître un couple et leurs familles afin qu'ils se détendent et lui font confiance comme primordiale pour capturer les meilleures images d'eux.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que pour être complètement cliché, j'adore l'amour! J'adore être invitée à l'un des jours les plus importants de la vie des autres. J'adore rencontrer de nouvelles personnes, j'adore la nourriture et la fête! Je ne peux pas imaginer faire autre chose. '

Mon moment préféré à capturer: `` Mon moment préféré à capturer lors d'un mariage serait le tout premier moment où un marié ou une mariée voit son autre significatif dans l'allée. C’est alors que, en tant que photographe, j’attends de voir toutes les émotions brutes, des larmes, du bonheur et parfois de l’anxiété de planifier et enfin, c’est le moment qu’ils attendaient ».

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Plus tôt cette année, j'avais prévu 64 mariages et lentement, je n'ai tourné que 11 des 64. J'ai appris que peu importe le nombre d'invités, à la fin, tout ce qui compte, c'est l'amour.

Tête de Colleen Eversman Photo de Liz Banfield

Liz Banfield

Au cours de ses vingt-deux ans de tournage de mariages, Liz Banfield a contribué à la pionnière et au ciment de la photographie de mariage «de style documentaire», qui est maintenant la norme de l'industrie. Elle garde son style cohérent et ne suit pas les tendances, ce qui donne à ses photos une qualité intemporelle qui ne se démodera pas après quelques années. Basée à Minneapolis, elle limite le nombre de mariages qu'elle prend chaque saison, afin de pouvoir donner à chacun un soin particulier.

Banfield s'efforce de rendre le processus de photographie «sans effort» pour le couple. «Je suis profondément inspirée par le mouvement et le vrai moment authentique», explique-t-elle. «Je cultive une atmosphère où les clients peuvent se détendre et être eux-mêmes.»

Je travaille dans les mariages parce que: «Ma créativité s'épanouit dans un grand amour, une haute pression et des environnements extrêmement créatifs.

Mon moment préféré à capturer: «J'adore tout cela, mais surtout pendant et immédiatement après la promenade [du couple] dans l'allée. Magie pure!'

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Un petit mariage peut être tout aussi incroyable qu'un grand mariage. De plus, c'était affirmant - quand j'ai enfin pu tourner à nouveau, on m'a rappelé à quel point j'adore ça.

Tête de Tyler Branch Photo de Logan Cole Weddings

Photographie de Logan Cole

Les onze années d’expérience de la photographie de Logan Cole couvrent tout, de la photographie de tournée musicale, du travail humanitaire et des séances de mode. Sa vaste expérience lui a appris à capitaliser sur son environnement et à saisir l'instant, que le mariage ait lieu un jour ensoleillé ou dans une église sombre. Son projet le plus célèbre et le plus spontané est le mariage éclair de Debby Ryan et Josh Dun, prévu en seulement vingt-huit jours.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que mes clients chérissent et apprécient mon art pour les années à venir, longtemps après la fin de la journée spéciale.

Mon moment préféré à capturer: `` Honnêtement, la fin de la nuit où le couple se lâche enfin et danse toute la nuit est mon moment préféré à capturer! Je prends un pur bonheur à photographier des gens qui passent le temps de leur vie! De plus, j'aime jouer avec les flashs et l'éclairage après la tombée de la nuit.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Vous devez toujours inclure une clause pandémique dans votre contrat de mariage. Mais rétrospectivement, il est un peu trop tard pour cela! De plus, quelles que soient les circonstances du monde fou, les gens chériront toujours les photos de leurs proches, en particulier dans des moments comme ceux-ci.

Photo de Love is Rad

L'amour est Rad

Né à Londres et basé à la Nouvelle-Orléans, Ollie Alexander photographie sous le pseudonyme «Love is Rad!» 'L'amour EST rad', explique-t-il, 'et cela vaut la peine de capturer des moments petits ou grands.' Il aime se fondre les jours de mariage, donc les images ont l'impression d'avoir été prises par un invité aimant (qui se trouve être un photographe professionnel avec un appareil photo sophistiqué).

Je travaille dans les mariages parce que: «Être toujours entouré de tant d'amour ne ressemble pas du tout au travail!

Mon moment préféré à capturer: `` L'un de mes moments préférés de tous les temps à capturer le jour d'un mariage est chaque fois que le couple se faufile pour voir le décor et les détails de la réception pour la toute première fois pendant l'heure du cocktail. Les regards sur leurs visages sont toujours inestimables une fois qu'ils voient tout prendre vie!

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cette année, j'ai appris que rien n'est plus fort que l'amour. Un grand cri à mes couples de 2020 qui ont basculé vers un cadre plus petit et plus intime et à mes couples qui ont reporté le grand jour à l'année prochaine. Acclamations!'

Photo par Lucy Cuneo Photography

Photographie Lucy Cuneo

Lucy Cuneo, qui a récemment déménagé à Martha’s Vineyard depuis Charleston, a un style romantique, rêveur, joyeux et coloré. La qualité la plus importante qu'elle apporte à sa photographie de mariage, cependant, est l'honnêteté. «Notre objectif principal est de faire en sorte que le couple se sente le plus détendu possible devant la caméra, afin que leur pleine personnalité soit révélée», explique-t-elle. «Nous voulons que l'expérience soit amusante et naturelle… sans être intrusive.» Pour ses mariages, elle livre non seulement de belles photos du couple et de leurs familles, mais également des portraits de chaque invité.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'aime les gens et les familles et capturer et c'est une joie de remettre une sélection complète de leurs souvenirs les plus précieux.

Mon moment préféré à capturer: `` J'aime la romance d'un dîner aux chandelles, capturer les conversations, les rires et la joie que vivent le couple, la famille et les invités. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Tout ce qu'un mariage a vraiment besoin d'être spécial, c'est un couple amoureux et totalement dans le moment. Tout le reste peut attendre.

Photo par Lynn Dunston

Lynn Dunston

Lynn Dunston combine une approche photojournaliste avec un œil éditorial dans la photographie de mariage. Elle est inspirée par des designs épurés et minimalistes, et son style est romantique et léger. Basée en Californie du Nord et à Washington DC, elle passe son temps libre avec ses enfants, à regarder des films, à explorer les plages de Californie et à cultiver leurs passions pour la photographie.

Je travaille dans les mariages parce que: `` J'aime documenter l'amour, la créativité et l'âme qui sont uniques à chaque mariage. ''

Mon moment préféré à capturer: «Portraits [de couple]».

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que l'industrie du mariage et les couples sont résilients. C'est réconfortant de voir des couples faire pivoter leurs grands projets de mariage vers des célébrations plus intimes, ce qui leur permet de célébrer leur amour d'une manière plus intentionnelle qui reflète vraiment le couple.

Photo par Matoli Keely

Matoli Keely

Matoli Keely, basé à San Diego, n'est pas seulement un photographe, mais aussi un scientifique! Elle trouve qu'avoir deux passions très différentes «s'influencent étonnamment l'une l'autre et me fait exceller dans les deux domaines». Elle se considère finalement comme une conteuse en ce qui concerne ses mariages et vise à faire en sorte que les couples se voient eux-mêmes et leur amour visuellement d'une nouvelle manière à travers son objectif. «Je pense qu'il y a une grande valeur dans les moments intermédiaires, c'est pourquoi j'aime raconter une histoire d'amour et ensuite ajouter un flair éditorial supplémentaire à la narration», dit Keely.

Je travaille dans les mariages parce que: `` J'adore pouvoir partager un moment aussi monumental avec les familles et fournir des photographies d'héritage qui durent des générations. C'est incroyablement gratifiant de raconter l'histoire d'amour d'un couple à travers mes yeux et d'avoir la joie de se voir d'une manière qu'ils n'auraient jamais imaginée.

Mon moment préféré à capturer: «Appelez-moi un traditionaliste mais l'échange de vœux à l'autel est mon moment préféré absolu. C'est pourquoi tout le monde a voyagé et est venu célébrer le fait que le membre de sa famille entame un nouveau chemin qui change sa vie. J'aime particulièrement quand les couples écrivent des vœux personnels et que nous avons un aperçu des blagues privées, de leurs rires, de leur amour l'un pour l'autre et de leurs promesses pour leur vie ensemble. La cérémonie me touche à chaque fois.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai appris que l'amour suffit en 2020. J'ai reporté 70% de mes mariages de l'année à 2021 et même 2022. J'ai vu des couples lutter avec la décision de changer de date ou d'organiser une petite fête de temps en temps et de se réunir en toute sécurité avec amis et famille plus tard. C'était incroyable de voir des couples ne pas vouloir attendre pour dire «oui», et je suis reconnaissant d'avoir pu participer à ces petites célébrations plus intimes.

Photo par Matt Lien

Matt Lien

Matt Lien, basé à Minneapolis, capture des mariages partout dans le monde depuis plus d'une décennie. L'approche de Lien en matière de photographie du jour du mariage est de laisser les moments se dérouler et de ne pas éloigner un couple de leur propre mariage. «Rien d'inventé, juste réel et authentique. Juste comme vous voulez vous en souvenir », dit Lien. La responsabilité de raconter l'histoire d'amour d'un couple est la plus haute pour Lien, qui entreprend de `` documenter chaque mariage de manière créative et honnête ''.

Je travaille dans les mariages parce que: «Ils me donnent une telle variété de choses à capturer. Les mariages ont la mode, les personnalités, les voyages, l'emplacement, les détails et l'émotion, pour n'en nommer que quelques-uns. Cela rend mon travail amusant et intéressant.

Mon moment préféré à capturer: «Les mariages sont rapides, parfois chaotiques, crus et beaux. Pouvoir être dans le mélange de tout cela du début à la fin et capturer tous les moments intermédiaires est ce qui est si spécial pour moi. Parfois, mes images préférées sont les plus inattendues, et j’ai toujours adoré ça.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Que mes clients aient dû reporter ou retourner à la planche à dessin et créer quelque chose de spécial pour les 10 personnes impliquées, cela m'a montré que les mariages sont ce que vous en faites et tant que vous êtes concentré sur les bonnes choses, ça va être spécial et mémorable.

Tête de Josh Goleman Photo de Mel Barlow

Mel Barlow & Co.

Travaillant à Woodstock, New York, Mel Barlow adopte une approche patiente et non intrusive des jours de mariage. Amener ses couples et leurs familles à se lever et à se déplacer est également essentiel pour capter leur énergie pour Barlow. «Les gens commencent à bouger un peu et ils commencent à réaliser que c'est juste un autre jour merveilleux dans la vie et baissent leur garde», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je veux capturer un compte rendu vrai, beau et réfléchi de chaque journée spéciale. Je veux que les gens puissent dire 'wow, c'est vraiment moi, ou c'est ainsi nous.' '

Mon moment préféré à capturer: «Il y a toujours ces moments« ah-ha »lors de la prise de vue de n'importe quel sujet, cela peut être n'importe quel moment dans le temps, mais on a l'impression qu'un petit quelque chose de plus brille à travers. Je recherche ces moments, et les capturer me donne l’impression que je suis vraiment sur quelque chose et cela me donne envie de plus. »

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «En 2020, nous avons tous dû l'intensifier. Nous devions nous soutenir mutuellement d'une manière beaucoup plus grande qu'une année moyenne. Les mariages ont été annulés et déplacés, ce qui a eu des répercussions énormes sur les couples et les familles et, de l'autre côté, cela a également eu un impact sur ceux qui s'occupent des mariages. C'était difficile à naviguer, mais j'étais constamment encouragé par la grâce et la gentillesse que les gens se montraient pendant ce temps.

Tête de Tricia Miller Photo de Melissa Marshall

Melissa Marshall

En tant que «mouche sur le mur», Melissa Marshall, basée à Oklahoma City, vise à faire en sorte que ses clients se sentent comme une «vieille amie qui traîne avec eux». Cette approche lui permet de capturer les petits moments qui pourraient passer inaperçus, mais également d'aider et de guider là où c'est nécessaire.

Elle a récemment photographié le mariage extravagant de trois jours du mannequin Devon Windsor. «C'est le travail le plus difficile sur lequel j'ai jamais travaillé, mais ce fut une expérience incroyable et où j'étais fière de la façon dont mon parcours et mon travail acharné m'avaient conduit là-bas», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que j'aime capturer l'amour et la connexion entre deux personnes - chaque couple a ses propres bizarreries et ses propres blagues et façons d'exprimer sa passion - l'amour que je capture les jours de mariage inspire mon travail.

Mon moment préféré à capturer: «J'adore les moments à la fin de la cérémonie - après que mes couples disent« oui », s'embrassent et se tournent pour faire face à la foule. J'adore les sourires fiers et excités qu'ils ont tous les deux sur le visage alors qu'ils sautent pratiquement dans l'allée ensemble en tant que couple marié.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «L'amour l'emporte sur tout - et les mariages ne sont vraiment que deux personnes, deux familles se rejoignant en une seule. Tout et tout le monde n'est que les personnages de fond d'une plus grande histoire d'amour.

Headshot par Aysia Lane Photography Photo par Meme Urbane

Meme Urbain

Avec une formation en médecine, Meme Crayton, basée à Dallas, a fait un acte de foi et a suivi sa passion pour la photographie à partir de 2018. Avec une approche documentaire, son entreprise se concentre sur `` toute la joie authentique, l'amour, l'intimité et le rire tout au long du journée.' S'impliquer avec un couple dès le début de la planification est primordial pour son propre processus. «Nous sommes très impliqués dans le processus de planification du début à la fin, car nous pensons que cela donne vraiment les meilleurs résultats et favorise des relations durables avec chacun de nos couples», déclare Crayton.

Je travaille dans les mariages parce que: «Un jour de mariage se passe apparemment en un clin d'œil. Sans la magie des photographies, les moments spontanés et intimes qui se produisent deviendraient autrement des souvenirs éphémères. Nous donnons à ces souvenirs une permanence.

Mon moment préféré à capturer: «Mon moment préféré à capturer pendant les mariages, c'est le moment des portraits formels. C'est un moment calme et tranquille pour eux de décompresser et de sortir de leur coquille, et j'adore capturer l'émotion et la passion accrues pendant cette partie de la journée.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` En 2020, j'ai appris que l'amour triomphera à jamais de toutes les circonstances. La quantité de larmes que j'ai vu couler, les histoires que j'ai entendues et la résilience dont j'ai été témoin malgré ce virus ont été incroyables à voir et ont démontré la force de l'esprit humain.

Photo de Moesia Davis

Photographie Mo Davis

«J'adore le fait que je me réveille tous les matins et que je vis vraiment mon objectif», déclare Moesia Davis, basée à New Orleans, LA. Comptant sur la motivation et les encouragements de sa famille, Davis a adoré chaque minute de documenter les mariages et donne 100% à ses couples tout au long du processus. «Vous ne pouvez pas être égoïste dans une industrie qui exige que votre attention soit tellement concentrée sur les autres.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je crois en l'amour, l'amour réel et inconditionnel! Je ne pensais pas être une personne émotive jusqu'à ce que je commence à photographier des mariages. Il y a des moments tellement irréels et éthérés. Les jours de mariage sont les jours où je ressens l'amour d'une manière indescriptible. C'est le jour où vous voyez réellement l'amour en présence physique.

Mon moment préféré à capturer: `` Quand une mariée ou un marié se voit complètement habillé pour la première fois, c'est un si bon moment à capturer. Je pense qu'ils réalisent enfin qu'ils sont sur le point de devenir la femme ou le mari de quelqu'un. Vous pouvez le voir dans leurs yeux et cela se traduit par une pure joie devant la caméra.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «L'amour trouvera toujours un moyen! Bien que certains mariages aient été reportés, l'amour a quand même trouvé un moyen. Je n'ai jamais vu l'air de déception dans aucun de mes couples. Au lieu de cela, ils étaient reconnaissants pour les mariages intimes. Ils étaient reconnaissants d'avoir l'opportunité de garder leur famille et leurs amis en sécurité et en bonne santé.

Photo par Natalie Watson Photography

Photographie Natalie Watson

Basée à Nashville, Natalie Watson a commencé sa carrière de photojournaliste il y a deux décennies. Diplômée du Savannah College of Art & Design, elle allie sa sensibilité aux beaux-arts à son amour pour le reportage. «Mon travail combine la texture riche et la couleur naturelle du film avec des moments spontanés. Ce style mélangé, je l'espère, est à la fois artistique et intemporel », déclare Watson.

Je travaille dans les mariages parce que: «Nous prenons tellement de photos dans une vie que les images semblent souvent jetables ou dénuées de sens. Les photos de mariage sont le contraire. Les mariages sont éphémères et sacrés. La photographie de mariage devient de l'histoire, et les photos ont tellement de valeur pour le couple. C’est un grand honneur de photographier un mariage! »

Mon moment préféré à capturer: `` Le bref moment qu'un couple partage juste après avoir marché dans l'allée. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Cela a été une année de hauts et de bas, de bénédictions et de chagrin d'amour, mais je sais maintenant ce que j'ai toujours su: je fais partie d'une industrie incroyable et indestructible qui met en valeur les gens qui se rassemblent pour témoigner, vivre et célébrer l'amour ».

Photo de Norman et Blake

Norman et Blake

Emily Blake et Shannen Norman ont commencé à partager un studio de travail dans le quartier des arts de Los Angeles. Les deux amis ont uni leurs forces pour filmer des mariages ensemble afin de pouvoir capturer `` toutes leurs subtilités sous tous les angles dans leur intégralité ''. `` Nous voulons couvrir tout cela ... de beaux portraits, des photos environnementales de mise en scène, des moments calmes et souvent oubliés, et tous ceux qui sont remplis d'énergie forte d'une manière cool et intéressante, mais intemporelle '', ont-ils partagé. Alors qu'ils entrent dans chaque mariage avec un plan bien documenté et repéré, ils s'efforcent d'être ouverts et flexibles pour «les surprises et la magie uniques que chaque événement apporte».

Nous travaillons dans les mariages parce que: `` Nous trouvons que l'intimité d'être aux côtés de nos couples lors d'une journée aussi significative et personnelle est un endroit vraiment inspirant pour créer de l'art à travers l'imagerie. Nous trouvons aussi partager toute la joie qui est échangée entre eux et leur famille et amis pour être vraiment vivifiante.

Notre moment préféré à capturer: `` Je pense que les images qui nous intéressent le plus sont généralement des moments inattendus filmés que nous découvrons lorsque nous récupérons nos scans du laboratoire. Nos clichés préférés personnels ne sont jamais les clichés prévus.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Les amis et la famille sont tout ce dont vous avez besoin. Peu importe que ce soit juste la famille de vous et de votre partenaire, vous et une poignée d'autres ou vous et vos 200 amis, chaque itération d'un `` mariage '' est si incroyablement spéciale et remplie à ras bord d'amour et de joie. '

Photo par Olivia Leigh Photographie

Olivia Leigh Photographie

Olivia Leigh, basée à Chicago, a capturé des mariages partout dans le monde depuis 2007. Son approche sur mesure de chaque événement lui permet de documenter des moments petits et grands, tout en se concentrant sur le fait de laisser le couple profiter de leur journée, plutôt que de suivre une mise en scène ou une production plan. `` Au fil des ans, j'ai trouvé que les photographies que mes clients apprécient le plus des années après le mariage sont des moments non scénarisés qui ne peuvent être capturés qu'en permettant aux couples d'être pleinement présents dans leur journée, et de même, moi étant présent et ouvert à ce qui est se passe aussi », dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «J’adore pouvoir documenter les relations humaines et les mariages sont l’une des rares occasions dans la vie où tous les membres des relations les plus proches d’un couple sont présents. Les mariages me donnent un accès unique et intime à une famille pendant une journée, et être capable de préserver les petits moments fugaces qui ne feront qu'augmenter en sens avec le temps est quelque chose que je chéris.

Mon moment préféré à capturer: 'Il y en a tellement! Premièrement, les minutes qui suivent une cérémonie, lorsque tout le monde est rempli de joie, se serre dans ses bras, essuie ses larmes et se réjouit. Deuxièmement, le «premier regard avec papa» est une tendance rare que j'adore. En tant que personne très proche de son père, ce moment m'attire toujours.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Les gens comptent avant tout.

Photo par Olivia Rae James

Olivia Rae James

La photographe Olivia Rae James, basée à Charleston, célèbre près d'une décennie dans les mariages, et son approche continue d'être `` assez détendue '', dit-elle. Elle veut que les couples se sentent suffisamment à l'aise pour oublier qu'elle est là et qu'elle peut capturer de vrais moments. «J'entre dans chaque jour de mariage avec une ardoise vierge et je documente le jour au fur et à mesure qu'il se déroule - inspiré par la lumière naturelle et les moments réels. Mon objectif, ce sont des images chaleureuses et émouvantes qui semblent intemporelles », nous dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Les mariages sont une célébration de la vie à plusieurs niveaux. J'adore observer et préserver l'éventail des émotions, et je ne peux m'empêcher de penser aux générations futures qui étudieront ces photos comme j'étudie les albums de mariage de ma propre famille.

Mon moment préféré à capturer: `` Les moments intermédiaires qui sont à la fois banals et magiques - lorsque le voile de la mariée s'emmêle dans le vent, la demoiselle d'honneur fond ou le couple est en route vers le lieu de portrait `` parfait '' mais la lumière les frappe déjà juste bien et ils se regardent les yeux étoilés - toutes choses qui ne peuvent pas être planifiées.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai toujours aimé l'intimité des petits mariages, et les micro-mariages de 2020 ont non seulement porté cette intimité à un nouveau niveau, mais ils ont donné une nouvelle appréciation pour le jour où nous pouvons à nouveau célébrer avec de grands groupes . Il n'y a pas de réponse unique à la façon dont les mariages devraient être abordés, et j'aime que les couples prennent vraiment cela à cœur et font tout ce qui a du sens pour eux.

Photo de Patricia Lyons

Photographie Patricia Lyons

Basée à Richmond, en Virginie, Patricia Lyons photographie des mariages depuis plus de 15 ans. De formation éditoriale, Lyons aborde chaque mariage en faisant d'abord connaissance avec le couple. «Le jour du mariage, je suis détendu et en phase avec ce qui se passe devant moi, en concentrant mon appareil photo là où le moment suivant semble se dérouler», dit Lyons.

Je travaille dans les mariages parce que: «Capturer ce niveau d'émotion est tellement enrichissant, pour mes clients mais aussi pour moi. C'est mon rappel fréquent de pourquoi nous sommes tous sur cette planète. L'amour, la connexion avec les autres, la joie et la célébration ... tout cela. J'ai tellement de chance d'en être témoin toute semaine après semaine!

Mon moment préféré à capturer: `` Il est difficile de ne pas s'investir émotionnellement dans l'excitation qui a précédé la cérémonie. J'adore capturer cette énergie, car quand ils vieillissent ensemble et regardent en arrière à travers les images, ces émotions palpables ramèneront tous ces souvenirs. Et bien sûr, la récession ... ce sentiment de juste marié est tout, et je veux aider à marquer ce moment pour eux.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Que les mariages intimes sont aussi merveilleux! L'accent mis sur le couple avec leurs proches est si spécial.

Tête par Alison Bryan Photo par Perry Vaile

Photographie Perry Vaile

Ancienne historienne professionnelle, Perry Vaile navigue à chaque mariage comme si elle créait un morceau d'histoire pour une famille. «Ayant une appréciation et un œil pour la beauté, avec une base axée sur le sens, je suis capable de créer des images captivantes uniques avec un esprit vibrant et une esthétique intemporelle», dit-elle. Vaile est basé à Charleston, en Caroline du Sud, et à Raleigh, en Caroline du Nord.

Je travaille dans les mariages parce que: «Rien d'autre ne se compare. Être autorisé à non seulement être témoin, mais aussi capturer l'un des meilleurs jours de la vie de quelqu'un est toujours un privilège.

Mon moment préféré à capturer: `` Cela change au fil des ans, mais en ce moment, j'aime vraiment les éléments de la journée qui incluent les parents. Avoir deux enfants à moi maintenant et voir à quel point c'est un lien spécial d'élever quelqu'un (l'effort, la patience et les prières qui y sont liés), j'aime vraiment voir leurs plus grands rêves se dérouler pour leurs enfants sous mes yeux. À égalité avec ça, j'aime vraiment voler le couple pendant quelques instants en privé où ils peuvent s'embrasser et laisser le reste du monde s'évanouir pendant quelques respirations avant de se rendre à leur grande fête.Le temps s'arrête!'

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que les gens sont vraiment résilients et que cette célébration (aussi petite soit-elle) est un moyen de guérir, d'espérer et de vivre pleinement notre vie. Les mariages qui ont eu lieu ou qui n'ont pas pu avoir lieu en 2020 ont soumis nos couples à des épreuves précoces contrairement à toute autre année, cela a contribué à forger des liens plus profonds dans leurs mariages dès le départ et nous a rappelé à tous de conserver la signification profonde de la raison pour laquelle nous avons mariages pour commencer.

Photo de Peyton Byford

Peyton Byford

Peyton Byford, basée dans l'Idaho et l'Oklahoma, filme des mariages localement et internationalement depuis cinq ans, souvent avec son mari, vidéaste Colton. Adoptant une approche intemporelle, mais moderne et artistique, l'objectif principal de Byford le jour du mariage est de mettre un couple à l'aise et dans le moment, `` capturer des images qui reflètent le plus d'eux et leur amour! ''

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce que vous capturez vraiment certains des moments les plus heureux de la vie des gens. Tellement de souvenirs viennent d'un mariage, les moments capturés sont transmis de génération en génération. J'ai vraiment adoré regarder les photos de mariage de mes parents et maintenant, cela a encore plus évolué vers une approche de style documentaire.

Mon moment préféré à capturer: `` Les lectures de vœux personnels sont mes préférées à capturer! Que ce soit seulement l'un à l'autre ou à leurs invités aussi, tout et tout le monde est calme à part le couple qui se lit. C'est le moment de la journée où l'accent est mis sur les mots intimes écrits par l'autre.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai appris que si vous supprimez tous les détails et la planification impliqués dans un jour de mariage, vous trouverez toujours un couple qui est vraiment amoureux et, à la fin de la journée, veut juste se marier. ''

Photo par Kariss Evans

Pharris: activités

Le duo mari et femme Kariss et Joshua Farris forment Pharris Photos, basé à Dallas. Le couple est fier de tisser des liens durables avec les couples, qui commencent souvent par des photos de fiançailles et reviennent avec des familles grandissantes pour les portraits de leurs enfants. «Nous n'avons pas trouvé de plus grande joie que d'être séparés d'une union d'une manière qui fige le temps et capture le début de l'héritage familial», disent-ils.

Nous travaillons dans les mariages parce que: `` Nous nous soucions de l'héritage et de capturer le plus grand moment qu'il commence pour une nouvelle famille. ''

Notre moment préféré à capturer: «Le moment préféré de Kariss, ce sont les portraits du couple! Le moment après la cérémonie où le couple est fraîchement marié. C'est un tel honneur d'être le premier à passer du temps avec eux et à capturer leur joie et leur amour les uns pour les autres. Le favori de Josh est les détails, il vit pour les lignes architecturales et capturer les détails de la cérémonie et de la réception. Il était ingénieur mécanique pour la NASA avant de devenir photographe / vidéaste à plein temps, alors quand nous disons qu'il aime les détails, nous le pensons!

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «Le monde peut s'arrêter mais il y aura encore des mariages. Les mariages / fugues que nous avons eu la chance de photographier pendant la pandémie ont été les plus douces manifestations d'amour et d'affection que nous ayons jamais vécues.

Photo de Porterhouse LA

Porterhouse LA

Travaillant comme photographe depuis plus d'une décennie, Zyaire Porter ne sous-estime pas l'importance des mariages pour une famille. «Je pense que les mariages sont le fondement des familles et je les documente comme si je capturais un moment important de leur histoire familiale», dit-il. Fier de fournir des images pour tous les genres avec son studio Porterhouse LA, il adopte une approche élégante et moderne de la photographie de mariage.

Je travaille dans les mariages parce que: 'L'amour est la seule chose qui existe.'

Mon moment préféré à capturer: «Il faudrait que ce soient les portraits intimes [du couple]. C'est la première fois qu'un couple marié prend des photos ensemble, alors j'apprécie la romance capturée.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que rien ne peut arrêter deux amoureux.

Tête d'Emily Jane Furney Photo de Rebecca Yale Photography

Photographie Rebecca Yale

Rebecca Yale a étudié le photojournalisme, la photographie de mode et la philosophie esthétique à l'Université de New York avec une concentration sur la capacité de la photographie à façonner la façon dont nous voyons le monde. Cela a en effet laissé une impression durable sur son approche de la capture des mariages, qu'elle décrit comme se concentrant sur ce que la journée «ressentait», pas seulement à quoi elle ressemblait. »Bien qu'elle ait trouvé sa place dans le monde des mariages avec son homonyme basé à Los Angeles. entreprise, elle fait appel à son expérience de la photographie de mode et du photojournalisme pour capturer les portraits follement romantiques et les vignettes de natures mortes stylisées qu'elle est connue pour créer.Yale est fière de sa capacité à devenir une mouche sur le mur en enregistrant certains des moments les plus bruts et les plus vulnérables de notre vie, et nous ne pouvons qu'être d'accord.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je peux prendre des images qui me survivront et auront du sens pour mes clients pour les générations à venir.

Mon moment préféré à capturer: `` Le couple passe si peu de temps seul le jour du mariage, donc mon moment préféré à capturer est chaque fois que cela peut arriver! Il y a une énergie spéciale créée entre eux pendant ces moments seuls et c'est un plaisir de pouvoir la documenter.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` L'un des points positifs que je vois venir de l'année est la remise en question de ce qu'est vraiment un mariage et de ce qui le rend significatif. Je pense que nous avons tous appris que les mariages sont ce que vous en faites et qu'il n'y a pas une seule façon de célébrer. J'espère que les couples continueront de remettre en question les traditions de mariage conventionnelles et continueront à s'approprier leur mariage.

Photo de Reem Photography

Photographie Reem

REEM est un acronyme inventé par Kareem Virgo de la femme de Reem Photography, et il signifie simplement Revivre chaque instant. Le photographe de mariage et de style de vie, résidant actuellement dans le sud de la Floride, est un fier mari, un défenseur de la santé et un fanatique de basket-ball. Son incursion dans la photographie de mariage a été quelque peu fortuite puisque c'est son propre mariage qui l'a convaincu de poursuivre son «passe-temps» depuis l'université à plein temps. Sa passion pour la photographie et l’amour n’est pas passée inaperçue auprès de ses quelque 75 000 abonnés Instagram, ni de nous.Les clients ont souvent décrit notre travail comme «captivant». Nous disons que c’est un euphémisme.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'adore documenter l'histoire d'amour entre couples et les présenter à travers des images captivantes!

Mon moment préféré à capturer: 'J'en ai deux. Toutes les émotions quand la mariée descend dans l'allée, et les portraits intimes entre le couple. Capturer les réactions des invités, de la famille et, surtout, du couple.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je pense que notre génération s'est peut-être détournée de la véritable essence de ce qu'est vraiment un mariage, et nous visons à le ramener. À la fin de la journée, un mariage consiste à célébrer l'amour d'un couple avec ses proches. Tout le reste (comme les autres détails) se met en place. Les couples commencent maintenant à vraiment apprécier ce qui est le plus important pour eux, et c'est le mouvement que nous essayons d'aider à diriger.

Photo de Rhea Whitney

Rhea Whitney

«Des images dignes d'un magazine d'une manière classique et intemporelle», c'est ce que Rhea Whitney vise toujours à photographier (et à exécuter!). La célèbre photographe de mariage, basée à Houston et à Washington, DC, photographie des couples qui se marient depuis 2014. Elle cite sa «touche de femme» pour avoir mis en valeur les détails et la beauté tout au long du grand jour.

Je travaille dans les mariages parce que: 'J'aime l'amour! C'est un tel honneur de faire partie de la journée spéciale d'un couple, en capturant tous les détails, les sourires, les rires, les larmes et la fusion d'une famille en une seule journée.

Mon moment préféré à capturer: «J'adore capturer les portraits intemporels du couple ainsi que les portraits de leurs familles! J'aime tellement ces images parce que ce sont généralement celles qui sont accrochées aux murs de leur maison et appréciées année après année.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Ce n'est pas parce que vous l'avez fait d'une manière dans le passé que cela va fonctionner exactement de la même manière maintenant. Il est important d'être flexible et d'apprendre à pivoter et à comprendre ce qui fonctionne le mieux dans le climat actuel. En 2020, j'ai eu le privilège de photographier de nombreux micro-mariages et j'ai vraiment appris à aimer leur intimité.

Tête de Dominique Brown Photo de Ronye & Dom

Ronye & Dom (Light Visuals Co.)

Ces deux amoureux du lycée sont originaires de l'Arkansas, mais dirigent maintenant leur entreprise de photographie de mariage en plein essor à Austin. Après avoir fréquenté pendant cinq ans, Ronye et Dom se sont mariés en 2018 et ont créé l'entreprise en 2019 après que Ronye ait terminé son enrôlement dans l'armée de l'air des États-Unis - et, eh bien, le reste appartient à l'histoire. Non seulement ils ont le privilège de travailler ensemble à plein temps, mais ils peuvent aussi créer des souvenirs durables pour, comme ils le disent, les futurs petits-enfants de leurs clients.«Ainsi, un jour, ils peuvent ressentir l'amour et l'héritage que leurs grands-parents ont bâtis», partagent-ils.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Le mariage est sacré et beau. En tant qu'équipe mari et femme, c'est un honneur pour nous de documenter le premier jour de l'héritage de notre couple.

Notre moment préféré à capturer: «Nos moments préférés à capturer lors d'un mariage sont tous les moments qui précèdent la cérémonie. L'anticipation, l'excitation et les émotions authentiques montrées au fur et à mesure qu'elles se transforment en devenir un sont nos préférées absolues.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «La pandémie a définitivement changé l'apparence des mariages cette année. Une chose que nous avons apprise sur les mariages en 2020, c'est que peu importe comment un mariage se déroule, l'amour n'est jamais annulé.

Photo par Ryan Ray Photography

Ryan Ray

Le photographe texan Ryan Ray cite le fait d'avoir un œil attentif pour les moments inattendus qui se déroulent lors des cérémonies de mariage et des réceptions comme l'une de ses compétences particulières. Cela, et aider ses clients à régler les papillons. Ray a commencé dans l'industrie du mariage en 2008, et 12 ans plus tard, il a construit une bibliothèque d'images incroyables dignes d'Instagram. Il dit que son objectif général est de toujours faire en sorte que les gens se sentent beaux et à l'aise.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'aime les gens et je participe à capturer la joie partagée lors d'un mariage. Dans ma carrière précédente, j'ai été pompier pendant 10 ans. J'ai vraiment adoré mon travail mais j'étais toujours là pour les pires jours des gens. Être maintenant là pour le meilleur jour des gens, c'est un cadeau.

Mon moment préféré à capturer: «La cérémonie de récession. L'excitation du couple et de tous ceux qui en sont témoins est un moment tellement amusant à capturer.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Comme les gens sont spéciaux. L'adversité rassemble les gens de la plus belle des manières. Participer à des célébrations intimes cette année a été tellement rafraîchissant. De la manière la plus unique et la plus belle, l'amour a vraiment été palpable à chaque mariage.

Photo de Sacia Matthews

Satia Matthews

Voici une histoire pour vous: une ancienne professeure d'anglais au lycée qui cherche un exutoire créatif crée une entreprise de photographie de mariage lorsque son mari, désormais, place un appareil photo dans ses mains et dit: 'Soyez audacieux.' C'était en 2016 et aujourd'hui, a déclaré la photographe de mariage, Sacia Matthews, a capturé de nombreux moments magiques avec son appareil photo. À la fois éditorial et imagerie candide, ses photos sont à la base de l’histoire du couple. C'est probablement parce que l'enseignante en elle réalise une étude de cas sur chaque couple qui franchit sa porte pour évaluer qui ils sont en tant qu'individus et ensemble, leurs inspirations et leur vie quotidienne.Complet, non? Trouvez-la à Charleston.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je travaille dans les mariages parce que la préservation des moments intentionnels et la création d'une histoire émouvante qui s'étend sur toute une vie compte. ''

Mon moment préféré à capturer: «Mon moment préféré à capturer lors d'un mariage est l'heure du portrait au coucher du soleil. J'adore cette fois parce que généralement c'est après la cérémonie, il y a eu du chaos et des pièces mobiles toute la journée et c'est le moment où le monde s'estompe, c'est calme, et je peux créer un moment pour que ce couple prenne tout, respire et profitez ensemble d'un coucher de soleil parfait.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` J'ai appris en 2020 que les moments intentionnels ne se démodent jamais. J'ai appris que les mariages n'ont pas besoin d'être majestueux, grandioses et grands pour avoir un impact énorme, et en fait, je pense que le vieil adage `` moins c'est plus '' nous a vraiment montré à quel point `` moins '' peut avoir un impact cette année. J'ai appris que lorsque l'amour est authentique, le reste n'a pas d'importance, et c'est un honneur d'être au courant de ces moments calmes et intimes avec nos clients.

Photo par Sally Pinera

Sally Pinera

Photographe de mariage de destination depuis 2012, les photos de Sally Pinera présentent certains des décors de mariage les plus expressifs, artistiques et, tout simplement, pittoresques. Les images pourraient également s'intégrer dans une publication nuptiale comme, par exemple, Brides ou un magazine de voyage. Elle décrit la juxtaposition de son style photographique comme «élégamment brut et poli». La recherche de photographies honnêtes avec une touche élégante l'a placée au sommet de son industrie. Trouvez-la à Los Angeles, c'est-à-dire lorsqu'elle ne voyage pas pour les noces d'un client.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Capturer les nouveaux départs d'un couple de la manière la plus significative et la plus belle est le plus grand privilège et la plus grande joie pour moi. ''

Mon moment préféré à capturer: `` Il y en a trop pour les nommer, mais j'ai toujours trouvé les moments de récession si attachants. Le couple s'embrasse, marche profondément amoureux, avec une immense gratitude et une joie pure non seulement pour eux-mêmes mais pour tous ceux qui sont venus partager et témoigner de leur amour. La marche des nouveaux départs est l'un de mes moments préférés à capturer.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que les micro-mariages peuvent être très chics. Les gens sont adaptables, prêts à changer et à apprendre, tandis que l'amour est au centre de tout! '

Photo de Samantha Clarke

Samantha Clarke

En utilisant l'histoire d'amour du couple comme inspiration ultime pour chaque mariage, Samantha Clarke se spécialise dans la capture de `` couples élégants amoureux ''. «J'ai découvert que faire connaissance avec mes clients et comprendre ce qui est le plus important pour eux est essentiel pour instaurer la confiance avant le jour du mariage», déclare Clarke. La possibilité de documenter l'histoire d'une famille est également primordiale pour son processus. «J'aime toujours imaginer que leurs images finales vivront sur leurs murs et dans les pages de leur album de mariage pour les générations futures.

Basée à Atlanta et à Toronto, Clarke a organisé des mariages aux États-Unis, au Canada et dans les Caraïbes.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je parviens à capturer certains des moments les plus heureux de la vie de mes clients qu'ils partageront avec les générations futures.

Mon moment préféré à capturer: `` J'aime l'anticipation et l'excitation pendant la phase de préparation et j'aime aussi voir les jeunes mariés redescendre avec enthousiasme dans l'allée. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «J'ai appris que les moments difficiles peuvent rapprocher les gens. Toutes les célébrations de mariage intimes étaient encore plus sincères et remplies d'émotion.

Tête de Quyn Duong Photo de Samm Blake

Samm Blake

Avec une formation en journalisme, le travail de Samm Blake apparaît comme honnête, vulnérable et avec un sentiment de `` lien non faussé avec ses sujets ''. La photographe basée à New York, qui photographie des mariages depuis 2003, a un œil sensible et apporte une touche éditoriale à chaque mariage qu'elle photographie. «Mes images sont les éléments constitutifs d’une histoire qui se déroule - ce sont de petits moments qui capturent l’honnêteté et l’émotion pure d’un mariage, en privilégiant la subtilité plutôt que la fanfare», dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: `` Je travaille dans les mariages parce que j'aime le fait que mon appareil photo me donne la possibilité d'entrer dans la vie de différentes personnes pendant une journée - pour voir et documenter comment différentes personnes de tous les horizons, religions, cultures et richesses choisissent de célébrer l'amour et la joie. Je le vois comme un anthropologue, une étude de toute une vie sur ce qui fait de nous des humains.

Mon moment préféré à capturer: `` J'aime toujours le moment où le couple revient dans l'allée juste pour être annoncé comme marié - l'excitation, la joie et l'énergie dans ces moments sont mes préférées. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «2020 m'a appris que tout ce qui compte vraiment, c'est la famille. Pour beaucoup de mes couples qui ont décidé de réduire la taille de leurs projets de mariage d'origine et de s'enfuir à la place, mais qui ne pouvaient pas faire assister leurs familles, c'était vraiment déchirant - mais j'ai adoré voir toutes les idées créatives et belles que mes couples ont mises en œuvre pour se sentir proches de leur famille sur leur jours de mariage.

Photo par Sarah Falugo

Mariages Sarah Falugo

Originaire d'Angleterre, Sarah Falugo appelle maintenant Portland chez elle - même si elle tourne partout dans le monde, elle dit que les mariages sur la côte ouest sont son «terrain de jeu local». Apportant une touche éditoriale aux photographies de mariage, Falugo vise à créer des images intemporelles et authentiques montrant les expressions individuelles de chaque couple.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je recherche les moments brefs et imprévus qui se glissent entre les repères les plus évidents.

Mon moment préféré à capturer: `` Qu'il s'agisse d'oiseaux au-dessus de la tête pendant la cérémonie, du geste d'une main ou du plus bref des aperçus partagés, ces moments peuvent en dire long et continuer à nous communiquer un sentiment encore et encore une fois immortalisé. ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Même les petits événements et les fugues intimes sont un droit de passage sacré. Que nous nous réunissions en petit ou en grand nombre, ces moments de connexion dans la communauté sont plus spéciaux que nous ne le pensions!

Tête de Heather Waraksa Photo de Sasithon Photography

Photographie Sasithon

L'expérience de Sasithon Pooviriyakul en photographie a commencé dans le monde de la publicité. Après avoir basculé vers la photographie documentaire, où elle a voyagé dans le monde entier pour photographier son expérience, Pooviriyakul a commencé à tourner des mariages. «Depuis le début, j'applique ce style documentaire aux mariages, avec le souci de capturer des histoires charmantes et décalées - il n'y a rien de plus satisfaisant que ces moments intimes et inattendus de surprise et de plaisir», dit-elle. Basée à New York, elle alterne entre le travail d'ONG, les tournages commerciaux et les mariages.

Elle considère l'esprit de collaboration et l'art de ses collègues artistes de mariage comme une inspiration majeure. «Cette intensité et cette passion font de chaque instant une célébration incroyable.

Je travaille dans les mariages parce que: «Ils sont un collage d’humanité, de joie et de fantaisie, qui alimentent tous ma créativité et me donnent des possibilités infinies de capturer des images uniques et réfléchies. C'est une chance de créer quelque chose qui sera chéri pendant des générations, tant par le couple que par leurs familles.

Mon moment préféré à capturer: `` Ces moments que seul l'univers pouvait diriger: un visage d'enfant planté sur la piste de danse, une drag queen faisant tournoyer une mère du marié à travers la pièce, un couple marchant joyeusement avec des danseurs de lions chinois pour lancer leur fête. .. La liste continue.'

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Cet amour n'est pas annulé. Dans les quelques mariages que j'ai eu la chance de photographier cette année, j'ai été surpris par la façon dont ces couples ont pivoté pour trouver la lueur d'espoir. Même loin de ce qu’ils avaient initialement prévu, chaque célébration était pleine d’amour, d’engagement et de joie. Et pour ma propre entreprise, cela m'a rappelé à quel point je suis dévoué à ce travail - et combien de personnes dans notre industrie ressentent la même chose.

Photo de Stanlo Photography

Photographie de Stanlo

Le photographe Stanley Babb, basé au sud de la Floride, aborde chaque événement avec une nouvelle perspective, en adaptant tout aux besoins particuliers d'un client. En fin de compte, il est là pour capturer le caractère unique et l'émotion de chaque mariage. «Nous accordons toujours une attention particulière à l'environnement, écoutons les conversations et anticipons ce sourire, rire, larme ou étreinte», dit Babb. «Nous avons notre culture en tête, notre éclairage est parfaitement réglé et nous attendons cette expression.»

Je travaille dans les mariages parce que: «J'aime vraiment capturer des histoires d'amour. C'est vraiment formidable d'aider nos clients à revivre leur histoire d'amour à travers nos images.

Mon moment préféré à capturer: «Certainement le moment du portrait. Nous aimons toujours capturer ces images époustouflantes. Cela nous donne une chance de vraiment montrer notre créativité.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: 'L'amour gagne toujours! Malgré ces temps difficiles, beaucoup ont encore trouvé des moyens de se marier. Qu'il s'agisse de tests COVID-19, de précautions concernant les masques et les invités, les cérémonies de zoom ou les fugues, le spectacle doit continuer.

Photo de Stetten Wilson

Stetten Wilson

Le duo Skylar Stetten et Devin Wilson, basé à San Diego, est «déterminé à avoir un impact positif dans le monde». Tournant des mariages d'un océan à l'autre, les photographes se considèrent comme les deux principaux tireurs. «Lorsque vous nous embauchez, vous obtenez au moins deux tireurs principaux le jour de votre mariage et beaucoup de cœur», disent-ils. L'objectif principal - capturer un couple d'une manière qui les fasse ressentir plus que tout. «Nos clients veulent des images incroyables qui parlent de la vérité d'un moment réel. Et ils veulent une expérience avec de la profondeur et travailler avec un artiste.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «C'est là que l'art rencontre l'amour. Cela signifie beaucoup pour nous de savoir que notre art devient un héritage familial et aura une place spéciale dans l'histoire de la vie de nos couples.

Notre moment préféré à capturer: `` Pour Devin, c'est le moment où le couple arrive sur la piste de danse et la fête commence parce que j'aime capturer l'ambiance et le mouvement d'une réception. J'aime aussi danser aux côtés des invités sur la piste de danse. Quant à Skylar? La promenade dans l'allée après leur première annonce en tant que couple officiel. C’est mon préféré car il y a toujours du mouvement et de la légèreté - il n’a jamais posé. C’est un moment franc qui mérite d’être rappelé. »

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: «On nous rappelle à quel point notre travail en tant que documentariste est important et à quel point il est impératif de recruter un bon organisateur de mariage. La pandémie a apporté un sentiment d'espoir collectif au sein de l'industrie. Nous sommes tous dans le même bateau et comme nous ne pouvons pas nous rassembler comme avant, il nous semble plus important que jamais de notre vie de rassembler et de documenter nos expériences partagées avec nos proches. ''

Photo par Steve Steinhardt

Steve Steinhardt

L'amour de Steve Steinhardt pour les mariages a commencé par la découverte des photos intemporelles de JFK et Jackie Kennedy mariage. Il a été frappé par le sentiment intemporel des photos de plus de 50 ans. «C'était un exemple frappant que même si les modes et les tendances changent si un moment dans le temps est capturé de manière intemporelle, il a le pouvoir de vivre gracieusement pendant des générations», dit Steinhardt. Dix-sept ans plus tard, le photographe basé à Cleveland capture des mariages avec une esthétique classique, mettant l'accent sur l'honnêteté de l'expérience - «en créant un espace chaleureux qui permet à mes couples d'être les meilleurs et les plus beaux devant la caméra».

Je travaille dans les mariages parce que: «Ils représentent l'archéologie de l'amour et de la famille et les photographies sont l'un des moyens les plus puissants de partager ces traditions et ces histoires avec la prochaine génération. C'est toujours un honneur d'assister et de documenter le rapprochement des familles.

Mon moment préféré à capturer: `` Il y a tellement de beaux moments uniques qui se présentent au cours d'une célébration de mariage, mais l'un des piliers qui a toujours été l'un de mes préférés à documenter est la danse père-fille. Il y a tellement d'émotions composées dans ce moment tendre et réfléchi. C'est toujours magique.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: 'Petit est beau. Si rien d'autre, cette année a relancé la célébration intime et je suis là pour cela. Face à tant d'incertitude cette année, il était réconfortant de voir les couples revenir à l'essentiel lors de la planification de leurs mariages et trouver des moyens intentionnels et profondément significatifs de célébrer au lieu de grands gestes. Après tout, l'amour ne devrait jamais être mesuré par la taille de votre nombre d'invités.

Photo par Sylvie Gil

Photographie Sylvie Gil

Tournant depuis 1998, Sylvie Gil a photographié plus de 600 mariages. Gil, basé à San Francisco, a photographié des mariages dans le monde entier et trouve que la meilleure approche est de se concentrer sur l'authenticité, permettant à la joie, à l'émotion et à la beauté de la journée de transparaître. Le projet de passion de Gil est ses ateliers, où elle partage ses 22 ans d'expérience avec d'autres photographes.

Je travaille dans les mariages parce que: «Il n'y a rien de tel que de documenter l'amour et la beauté.

Mon moment préféré à capturer: `` J'adore capturer la magie lorsque le couple marche dans l'allée, main dans la main et marié heureux ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Il n'y a pas de taille parfaite pour un mariage. Partager votre amour l'un pour l'autre est ce qui compte.

Photo par Tec Petaja

Photographie Tec Petaja

Adoptant une approche classique de la photographie de mariage, Tec Petaja, basé à Nashville, est resté fidèle à son style au cours de la dernière décennie. Petaja dit qu'il ne se plie pas aux tendances ou aux modes. «Mon travail est toujours classique et j'espère que mes clients vont adorer à partir du moment où ils le verront jusqu'à la célébration de leur 50e anniversaire de mariage et au-delà», dit-il.

Je travaille dans les mariages parce que: «J'étais fait pour ce métier. Ha! Je ne suis pas très nerveux, donc je n'apporte pas de stress à la journée, mais j'ai un œil inné qui me permet de capturer cette journée monumentale avec confiance et une sensibilité facile.

Mon moment préféré à capturer: «J'apprécie toujours les moments de tranquillité que j'ai quand je me faufile avec le couple, ces quelques minutes ensemble - avant qu'ils ne descendent dans l'allée ou juste après - sont si sacrées.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: `` Je trouve facile de me laisser emporter par l'agitation et de glorifier les affaires 2020, à condition de me souvenir de mon objectif de faire ce travail: capturer l'un des jours les plus joyeux de la vie d'un couple avec facilité, gentillesse, intemporalité et honnêteté. '

Photo de Tessa Tadlock

Tessa Tadlock

Basée à Arroyo Grande, en Californie, Tessa Tadlock photographie des mariages depuis plus de cinq ans. Plein d'`` énergie joyeuse et de sarcasme '', Tadlock adore tourner en extérieur et mélanger `` paysages magnifiques et romance ''. Mais finalement, elle veut que ses clients s'amusent! `` La chose la plus importante pour moi a toujours été de travailler avec des couples qui partagent ma même perspective sur les mariages / fugues: pour vraiment profiter de toute l'expérience, embrasser les inévitables chaussures perdues ou le temps fou le jour du mariage et avoir du plaisir! '' elle dit.

Je travaille dans les mariages parce que: 'J'adore, j'aime et j'aime les gens. J'ai l'impression de vivre dans un film d'amour! Je parviens non seulement à capturer des moments, mais aussi à les faciliter en posant avec, c'est tellement amusant !! '

Mon moment préféré à capturer: `` Le moment où le couple se faufile avec moi et je les fais danser ensemble juste tous les deux, s'imprégnant de leur moi fraîchement marié! ''

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «Vous pouvez conserver autant de détails spéciaux et même avoir de la place pour des moments et des activités plus uniques tout en gardant un mariage petit et intime.

Photo par Trent Bailey Studio

Studio Trent Bailey

Le duo de mari et femme Trent Cobb et Dara Kent-Cobb ont fondé Trent Bailey Studio il y a plus de 11 ans. Documentant les mariages avec une esthétique artistique, le couple adopte une approche honnête de ce travail - capturant des photos captivantes et joyeuses. «Nous croyons en la création d'images et de courts métrages qui se sentent classiques et intemporels, qui vous ramèneront instantanément à ce que vous ressentiez le jour de votre mariage», disent-ils. Trent Bailey Studio est basé à New York.

Nous travaillons dans les mariages parce que: «Nous adorons raconter des histoires. C’est vraiment un honneur de documenter une journée aussi importante en deux vies. Capturer des moments significatifs et mémorables que le couple pourrait un jour montrer à leurs petits-enfants est vraiment la raison pour laquelle nous faisons cela.

Notre moment préféré à capturer: «Nous ne pouvons pas en choisir un seul. Nous nous efforçons de capturer ce que la journée a ressenti plus que tout. Que ce soit ce moment joyeux juste après que le couple se soit retiré dans l'allée ou un groupe d'amis en fête blottis sur la piste de danse, la journée entière est notre préférée.

Ce que nous avons appris sur les mariages en 2020: »Pour reprendre les mots du gouverneur Cuomo:« New York aime tout le monde. C'est pourquoi j'aime New York. Ça l'a toujours fait, ça le sera toujours. Et à la fin de la journée, mes amis, même si c'est une longue journée, et c'est une longue journée, l'amour gagne. Toujours. Et il gagnera à nouveau grâce à ce virus. L'amour gagne toujours vraiment. Nous avons été tellement ravis que beaucoup de nos couples n'ont pas laissé un nombre d'invités mandaté changer l'amour et l'énergie de la journée. Qu'ils aient célébré avec leur famille immédiate uniquement dans leur maison d'enfance ou qu'ils aient eu un nombre d'invités réduit de 50 invités testés COVID, chaque mariage que nous avons documenté cette année avait un sentiment tellement émouvant et un accent sur ce qui compte vraiment… l'amour.

Tête de Vanessa Tierney Photo de Valorie Darling

Valorie Darling

Valorie Darling a tourné 150 mariages à travers le monde depuis 2013. Danseuse de longue date, Darling aborde chaque mariage comme une danse - «la chorégraphie, le mouvement et l'intimité de tout cela».

Travaillant en étroite collaboration avec l'équipe de planification d'un couple, Darling s'assure que chaque détail est couvert afin que les couples puissent profiter de l'expérience, produisant les images les plus belles et les plus durables. «Je suis attiré par les moments réels et intimes qui ont du cœur et qui trouvent mon inspiration dans toutes les choses qui sont uniques au couple et dans la façon dont la journée se déroule. Tous les moments imprévus qui deviennent la magie de tout cela », dit-elle.

Je travaille dans les mariages parce que: «Je travaille dans les mariages parce qu'ils remplissent ma vie de célébrations, d'amour et de belles histoires. J'apprends à connaître des couples et leurs familles à des moments aussi forts de la vie, devenant souvent des amitiés pour la vie, et il est gratifiant de savoir que mon art sera quelque chose dans lequel ils reviendront pour s'inspirer et passer de génération en génération.

Mon moment préféré à capturer: 'J'en ai deux! Le premier, ce sont toutes les petites intimités qui surviennent dans les moments entre les événements où personne ne regarde: une rapide pression de la main, le baiser volé, l'étreinte en larmes avec un parent, le sourire qui dit `` faisons ceci. '' Le second Ce sont des portraits d'une heure magique en raison du sentiment d'aisance que le couple incarne maintenant que les moments les plus importants de la journée se sont produits. Le temps ralentit dans les couleurs du coucher de soleil et ils peuvent vraiment se détendre pendant la célébration et passer un moment à eux deux.

Ce que j'ai appris sur les mariages en 2020: «En 2020, nous avons vu des mariages éplucher leur grandiosité au cœur de ce dont ils parlent vraiment, à savoir la cérémonie d'engagement à aimer - et les personnes les plus proches de nous qui nous soutiendront dans le voyage.

Choix De L'Éditeur


Quelle est la réalité du sexe que vous voyez dans la pornographie?

Amour Et Sexe


Quelle est la réalité du sexe que vous voyez dans la pornographie?

La pornographie peut être amusante à regarder, mais ce n'est pas vraiment réaliste. Voici sept choses à garder à l'esprit si vous vous êtes déjà demandé à quel point le vrai porno est.

Lire La Suite
18 idées pour votre table de mariage

Décor De Mariage


18 idées pour votre table de mariage

Du plus simple au plus haut, assurez-vous d'orienter les invités dans la bonne direction avec ces idées de table de mariage.

Lire La Suite